Au Portugal, la fréquentation des urgences a énormément baissé en un mois



Le Jornal de Notícias rapporte que, entre février et mars, les sollicitations des différents services d’urgence du pays, notamment hospitaliers, ont baissé de 36,5 %.

En un mois, “les urgences ont accueilli près de 200 000 patients en moins”, titre lundi 6 avril le Jornal de Notícias (JN). Le quotidien, sur la foi des données récoltées par le système national de santé (SNS), précise que, entre février et mars, le nombre des urgences au Portugal a baissé de 36,5 %, soit 181 849 patients de moins à prendre en charge. Comparé aux chiffres de mars 2019, cela représente même une baisse de 43,7 %.

Un constat qui surprend en pleine pandémie de coronavirus, bien que le Portugal soit relativement épargné pour l’instant par le Covid-19.

Deux raisons peuvent expliquer ces chiffres, avance le quotidien portugais.

1- Baisse des accidents

Premièrement, la baisse drastique des accidents de la route, du travail et de ceux qui ont lieu lors de compétitions sportives, alors que le Portugal vit confiné depuis le 19 mars, sous le régime de l’état d’urgence (renouvelé jusqu’au 17 avril). 

2  Peur d’être contaminé

Deuxièmement, cette baisse pourrait être liée au fait que les personnes souffrant d’autres pathologies refusent de se rendre à l’hôpital par peur de contracter le Covid-19. Un éloignement qui n’est pas sans susciter “une grosse préoccupation” des professionnels de santé, rapporte le JN.

Ces derniers craignent en effet que les patients négligent les symptômes de leur maladie et ne sollicitent les urgences qu’en dernier recours, lorsque leur état de santé est déjà critique.

Source

De droite bon teint, c’est le quotidien le plus lu du pays. Rédigé à Porto, il consacre une grande partie de ses pages aux informations locales du nord du pays. C’est aussi l’un des journaux les plus anciens du Portugal. Récemment, il a changé

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire