À Jérusalem-Est, les Palestiniens luttent seuls contre le Covid-19



Si la pandémie de Covid-19 a d’abord touché les quartiers juifs ultraorthodoxes de Jérusalem, ce sont aujourd’hui les quartiers arabes qui sont infectés. Or le gouvernement n’a pris aucune mesure sanitaire pour limiter la propagation du virus dans cette partie de la ville, constate le quotidien israélien Ha’Aretz, ce qui met en danger la santé de tous.

Les professionnels de la santé signalent une augmentation de l’infection au Covid-19 parmi les Palestiniens de Jérusalem-Est [territoire palestinien annexé], estimant qu’au moins 80 patients ont été diagnostiqués positifs cette dernière semaine. La moitié des patients se trouveraient à Silwan [quartier palestinien de Jérusalem], où le docteur Samar Awar, qui fait du bénévolat dans ce quartier, affirme que 14 patients sont issus de la même famille.

Le 12 avril, les trois premiers patients ont été identifiés dans le quartier [palestinien] d’Isawiyah, dont deux travaillent respectivement dans des services de santé et dans des maisons de repos, et le dernier dans le camp de réfugiés de Shuafat.

Le 13 avril, en réponse à une pétition du centre juridique Adalah [“Justice”] pour les droits des minorités, le gouvernement a annoncé l’ouverture de trois centres médicaux de dépistage à Jérusalem-Est : l’un à Silwan et deux dans des quartiers au-delà de la barrière de séparation, à Kafr Aqab et dans le camp

[…]

Nir Hasson

Lire l’article original

Source

Premier journal publié en hébreu sous le mandat britannique, en 1919, “Le Pays” est le journal de référence chez les politiques et les intellectuels israéliens.
Aujourd’hui situé au centre gauche, Ha’Aretz a toujours cultivé une ligne

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire