Alexis Ndouna serait mort | GABONACTU.COM


Alexis Ndouna de son vivant © D.R

Le puissant homme d’affaires et  cadre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Alexis Ndouna serait décédé mardi à la Clinique El Rapha de Libreville des suites d’une maladie, a appris Gabonactu.com, d’une source proche de l’hôpital.

L’homme était admis dans cette structure sanitaire il y a quelques jours. Il aurait rendu l’âme malgré des  soins intensifs administrés sur lui depuis 48 heures par le personnel soignant, indique-t-on.

Alexis Ndouna était incarcéré à la prison centrale de Libreville depuis le mois de janvier dernier. Il était  poursuivi pour viol sur mineur. Il aurait sauvagement violé la petite Wally (15 ans)  entre mai et juin 2019. Lorsque le scandale a éclaté, le mouvement associatif gabonais sait saisi du dossier pour exiger la fin du silence dans les viols sur mineurs récurrents dans le pays.

Les ONG et la famille de la jeune victime avaient exigé une peine exemplaire contre le présumé violeur. Se sentant menacé, l’homme d’affaires réputé proche du pouvoir avait discrètement quitté le pays.

Le Gabon avait émis un mandat d’arrêt à son encontre. Il a finalement été rattrapé par Interpol au Congo Brazzaville puis extradé au Gabon.

Antoine Relaxe





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire