Burkina Faso: Loropéni – Deux églises vandalisées après l’arrestation de huit personnes dont le Roi Gan


Le roi Gan et sept de ses proches ont été interpellés vendredi par les forces de l’ordre, après le déterrement, le 14 avril, de la dépouille d’une femme d’une soixantaine d’années dans la commune de Loropéni.

Selon le site d’information bafuji, la défunte a été enterrée suivant le rite protestant, parce qu’elle s’était convertie depuis une trentaine d’années.

Le Roi Gan aurait ordonné son déterrement parce que la disparue est une princesse de la cour royale et que sa dépouille devrait rejoindre le caveau familial, après des obsèques Gan, poursuit bafuji, dans un article en date du 14 avril.

Vendredi pour protester contre l’interpellation du Roi et de ses proches pour profanation de tombe et violation de sépulture, des populations ont vandalisé deux églises protestantes à Loropéni, a appris l’AIB.

Samedi matin, le Roi a obtenu une permission pour aller calmer les populations, en attendant le procès mardi, selon une source judiciaire contactée par l’AIB.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire