Afrique de l’Ouest: Covid_19 – Muhammadu Buhari coordonne la riposte de la CEDEAO


La Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, a tenu un sommet extraordinaire le 23 avril 2020, par visioconférence et pris un certain nombre de décisions dont la nomination du président de la République fédérale du Nigeria comme Champion en vue de coordonner la riposte contre la maladie à Covid-19 et le processus d’éradication.

Le président nigérian demeure le « Champion » qui va piloter la riposte de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest pour vaincre la Maladie à coronavirus 2019 (Covid-19). En effet, « afin d’assurer une coordination de haut niveau de tous les efforts régionaux visant à contenir la pandémie, le sommet a nommé S.E. Muhammadu Buhari, président de la République fédérale du Nigeria comme Champion en vue de coordonner la riposte contre la maladie à COVID-19 et le processus d’éradication », informe le communiqué final issue de la Conférence des chefs Etats et de gouvernement de la Cedeao.

Dans la même perspective, les chefs d’État et de gouvernement ont, en outre, mis en place des comités ministériels de coordination de la santé, des finances et des transports afin de coordonner les efforts régionaux de lutte contre la pandémie, sous la supervision du Champion.

Parmi les décisions prises par les dirigeants, figurent entre autres celles de l’élaboration par l’ensemble des Etats membres, d’un plan de riposte prenant en compte la lutte contre la propagation de la pandémie et d’un plan de relance économique post-pandémie, l’émission des Bons et Obligations de long terme du Trésor pour financer les besoins critiques en investissement pour soutenir le secteur privé et relancer les économies .

Aussi, ont-ils décidé de la mise en place des appuis importants pour soutenir les secteurs sociaux (outils pour enseignement à distance, renforcement des systèmes et infrastructure de santé, facilitation de l’accès à internet, … ) et les couches sociales les plus défavorisées (filets sociaux).

Selon le communiqué, les leaders de la Cedeao ont appelé à déployer au niveau des banques centrales des outils, moyens et liquidités importantes permettant de soutenir : le secteur financier, notamment les banques et établissements financiers, pour qu’il appuie le secteur privé, en particulier les Petites et moyennes entreprises (Pme) et les institutions de microfinance pour qu’elles appuient le secteur informel.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire