arrivée de médecins cubains en Afrique du Sud



Publié le :

Dans sa lutte contre le Covid-19, l’Afrique du Sud se montre très ouverte à la « diplomatie médicale » et l’aide internationale. Après avoir accepté le soutien de la Chine, Pretoria s’apprête à recevoir plus de 200 soignants cubains, dans la nuit de dimanche à lundi 27 avril, pour prêter main forte dans la lutte contre le coronavirus.

Avec notre correspondante à Johannesburg, Claire Bargelès

Le pays compte 4 361 cas de coronavirus confirmés sur son territoire et l’épidémie a fait 86 victimes.

L’envoi de soignants est une tradition de l’île socialiste, héritage du régime castriste et vitrine du système de santé cubain, une stratégie dénoncée par les Etats-Unis.

Un avion sud-africain est arrivé sur l’île ce week-end, apportant une donation de matériel médical, et c’est ce même avion qui va ramener ce dimanche soir ces médecins cubains sur le sol sud-africain, signe que la coopération entre les deux pays est toujours vive.

Parmi ces quelque 200 soignants, se trouvent des épidémiologistes et des experts en biotechnologie. Après une période de quarantaine, ils seront répartis dans tout le pays, en soutien aux équipes sud-africaines. Ils se joindront aux 200 médecins cubains qui se trouvent déjà en Afrique du Sud, dans le cadre de la coopération médicale.

En effet, des liens forts entre les deux pays se sont construits lors de la lutte contre l’apartheid et le soutien de Fidel Castro à son ami Nelson Mandela. Un programme de coopération porte d’ailleurs le nom des deux anciens chefs d’Etat et vise à former des étudiants en médecine sud-africains à Cuba. Si ce programme a pris du plomb dans l’aile ces dernières années, faute de financements, ces nouveaux échanges en temps de Covid-19 montrent que les liens diplomatiques entre La Havane et Pretoria sont toujours solides.

Cuba a déjà envoyé, depuis le début de la crise, plus de 1 200 soignants dans près de 20 pays dont l’Italie et la France d’Outre-Mer.

En Afrique, le Togo et l’Angola ont déjà bénéficié du soutien de ces brigades de blouses blanches.

► À lire aussi: Coronavirus: l’Afrique du Sud va progressivement assouplir son confinement



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire