Boko Haram exécute dans une vidéo un soldat tchadien



26 avril 2020 15:15

Un
soldat de l’armée tchadienne a été exécuté par des combattants de Boko Haram
dans une vidéo publiée par la secte que Tchadinfos a visionné. Les autorités
tchadiennes ne se sont pas prononcées encore sur cette vidéo.

La secte nigériane
Boko Haram affiliée à l’État islamique annonce dans une vidéo « horrible »
avoir exécuté un soldat de l’armée tchadienne. Dans cette vidéo, le soldat
tchadien se présentant au nom de Yondoloum Sandjima Daniel est froidement
abattu par un homme encagoulé, à l’aide d’une arme de poing. Le terroriste
parlant dans un arabe tchadien limpide menace les plus hautes autorités
tchadiennes qui ont annoncé au début du mois d’avril la fin de Boko Haram dans
la partie tchadienne du Lac Tchad.

Le terroriste qui
se cache derrière son turban, et un masque au nez, dans un treillis, tenant le
soldat tchadien agenouillé par la nuque, peu avant son exécution, lance
que : « Idriss Déby, si tu penses que tu peux rayer Boko Haram,
sache que c’est non. Tu es témoin de nos exactions. Nous avons humilié, tué et
chassé tes soldats de leurs bases militaires. Tu n’as pas honte Idriss Déby de
dire que tu as fini avec Boko Haram. C’est maintenant que la guerre commence
 ».

D’après des
sources sécuritaires non officielles, le soldat tchadien victime de la barbarie
de Boko Haram serait capturé par des combattants de la secte le 18 avril 2020
dans une embuscade entre les villes de Guba et Letré au sud-est dans la
province du Lac.

Les autorités
militaires tchadiennes ne confirment pas encore l’authenticité de cette vidéo.
Mais elles n’excluent pas l’exécution de ce soldat.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire