BOA Mali réalise un résultat net de 1,165 milliard de FCFA au 31 mars 2020


Le résultat net qui s’inscrit en baisse annuelle s’explique à cause du coût du risque lié à l’assainissement du portefeuille. Le produit net bancaire affiche 7014 millions en légère hausse de 1,7% par rapport au 1er trimestre 2019 et dégage un coefficient d’exploitation en amélioration de 800 points de base.
Selon les dirigeants de cet établissement bancaire basé à Bamako, la pandémie du covid-19 a provoqué un ralentissement de l’activité économique à l’échelle mondiale. Ce coup de frein a eu des répercussions internationales avec la baisse du commerce extérieur et la hausse de l’aversion au risque des investisseurs.

Après une période de croissance qui a duré huit ans à un taux supérieur de 6% en moyenne, la zone Uemoa devrait connaitre un repli de 1,6% due à cette crise sanitaire et économique sans précédent.
Afin de relancer l’activité économique, la BCEAO a adopté une série de mesures visant à accompagner le secteur bancaire et les opérateurs économiques.

Au niveau national, dans un contexte sécuritaire toujours fragile, les perspectives économiques globales plus favorables sur les secteurs agricole et minier vont également subir l’impact de la crise sanitaire lié au covid-19.

En perspective, c’est dans ce contexte de ralentissement économique que la BOA Mali poursuivra l’assainissement de son portefeuille, l’accroissement de sa profitabilité ainsi que sa transformation bilancielle et digitale.
Oumar Nourou
 



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire