à lire en musique – Jeune Afrique


Miles et Juliette, de Salva Rubio (scénario) et Sagar (dessin), Delcourt, 80 pages, 16,95 euros. © Editions Delcourt

Deux bandes dessinées redonnent vie à Miles Davis et Fela Kuti, les dieux incontestés du jazz et de l’afrobeat, avec une furieuse énergie.


« Le petit Miles n’a pas besoin de femmes. Il ne pense qu’à sa trompette. » Dans l’avion qui entraîne Miles Davis à Paris, ses confrères se moquent gentiment de lui. Mais le virtuose, déjà considéré comme un génie à New York, confirme. Oui, pour lui, « il n’y a que la musique, le jazz et Ravel ». Il ne se doute pas qu’en ce 8 mai 1949, invité à jouer avec son jazz-band à la salle Pleyel, il va croiser la route d’une jeune femme de 22 ans qui va lui faire tourner durablement la tête : Juliette Gréco.

Miles Davis et Juliette Gréco, une passion fortissimo

L’idylle du trompettiste new-yorkais et de la muse de Saint-Germain-des-Prés est connue. La chanteuse s’est d’ailleurs plusieurs fois confiée sur sa passion. Là où cette bande dessinée épate, c’est dans sa restitution très vraisemblable de l’époque, grâce au travail de documentation du scénariste Salva Rubio, également historien.

Sagar rend avec une étonnante finesse l’émotion des deux amants, leur passion foudroyante… et leur séparation

Abonné(e) au magazine papier ?
Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital
pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.





jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire