Algérie: Commerce – Maintenir la sensibilisation des consommateurs pour freiner la propagation du COVID-19


Alger — Un travail de sensibilisation des consommateurs doit être maintenu, notamment par les acteurs associatifs afin d’éviter les comportements de certains citoyens au niveau des commerce observés récemment pouvant contribuer à la propagation du Covid-19, a indiqué mardi à Alger le ministre du Commerce, Kamel Rezig.

A l’occasion d’une rencontre nationale regroupant le ministre ainsi que des représentants de la société civile à travers le pays, M. Rezig a appelé les responsables associatifs nationaux, notamment ceux présents au niveau local, à unir leurs efforts afin de poursuivre leur travail de sensibilisation auprès des consommateurs afin d’éviter les comportements observés récemment au niveau des commerces pouvant contribuer à la propagation du coronavirus.

« Nous avions assoupli les mesures de confinement sanitaire lorsque nous avions constaté des résultats rassurants en ce qui concerne la lutte contre la propagation du virus », a rappelé M. Rezig.

« Les représentants de la société civile doivent jouer leur rôle leader dans la sensibilisation des consommateurs afin qu’ils appliquent les mesures barrières de lutte contre la propagation du coronavirus » a-t-il souligné.

Selon M. Rezig, les associations doivent jouer plus que jamais leur rôle leader dans la sensibilisation et le conseil des citoyens au niveau local en utilisant l’ensemble des outils de communication possibles.

Le but, selon le même responsable, est d’inciter les citoyens à faire preuve d’esprit de responsabilité et à appliquer les mesures de prévention édictées tout en évitant que les enfants et les personnes âgées de plus de soixante ans sortent de leur domicile sans nécessité.

Par ailleurs, M. Rezig a fait savoir que d’autres rencontres seront organisées avec les représentants de la société civile à travers les 48 wilayas du pays pour les inciter à sensibiliser les citoyens au respect des consignes de prévention sanitaire.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire