À Hong Kong, un masque anti-coronavirus gratuit et lavable 60 fois pour tous



Chacun des 7,3 millions de Hongkongais aura droit à un masque élaboré par une entreprise de la Région administrative spéciale (RAS) et certifié anti-coronavirus. Peu après l’ouverture du dépôt des demandes ce mercredi 6 mai, plus de 100 000 personnes s’étaient déjà enregistrées.

Les autorités de Hong Kong chercheraient-elles à se rattraper après la pénurie de masques au début de l’épidémie ? Au moment de présenter, le 5 mai, un plan d’envergure, Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de la Région administrative spéciale (RAS), a en tout cas pris acte du mécontentement de ses concitoyens et s’efforce d’y répondre, note The Standard.

À compter de ce mercredi 6 mai et pendant un mois, tout détenteur d’une carte d’identité de Hong Kong peut s’enregistrer en ligne pour obtenir un masque certifié contre le nouveau coronavirus. “Carrie Lam a précisé que ces masques réutilisables répondent au nom de ‘CuMask’, “Cu’ étant le symbole chimique du cuivre mais veut aussi dire ‘Je veux vraiment te voir’”, précise The Standard.

Ce masque, lavable 60 fois, “intègre une technologie qui a été développée localement et a été récompensée par un prix”, ajoute le South China Morning Post. Il coutera 40 dollars hongkongais l’unité à l’administration (un peu moins de 5 euros) et chacun des 7,3 millions de citoyens pourra y prétendre.

Peu après l’ouverture de l’enregistrement en ligne des demandes ce mercredi 6 mai, plus de 100 000 personnes avaient déjà rempli le formulaire. “Les masques devraient être livrés dans les deux semaines suivant le dépôt de la demande”, précise le South China Morning Post.

Parallèlement, indique The Standard, 30 millions de masques à usage unique seront distribués à chaque famille à compter de la fin du mois de juin. 

Un paquet de dix masques sera envoyé par la poste et aucun enregistrement préalable n’est nécessaire.”

À Hong Kong, aucune nouvelle contamination “locale ou importée” n’a été relevée ces seize derniers jours, précise le South China Morning Post. Au total, le bilan officiel fait été de 1 041 malades du Covid-19 et quatre décès.





A lire aussi

Laisser un commentaire