Altercation entre les militants du Cndd-Fdd et du CNL évitée de justesse à Kamesa – IWACU


Un meeting des militants du parti CNL prévu sur le terrain dit ’’Kuba Chinois’’ dans le quartier Kamesa de la zone Musaga, en commune Muha de la mairie de Bujumbura, a été délocalisé ce mardi 5 mai 2020 matin. C’est suite aux pressions des militants du Cndd-Fdd.

Ces Bagumyabanga ont fait savoir qu’ils comptaient battre campagne sur ce terrain, qu’ils n’entendaient pas bouger. C’est au moment où les militants du parti CNL avaient même déjà commencé à ériger la tribune d’honneur et implanté leur drapeau sur ce terrain. Mais leurs rivaux ont mis le leur juste à côté.

Suite à l’intervention de l’administrateur de la commune Muha, les partisans d’Agathon Rwasa ont dû céder et se sont résolu à installer leurs tentes à plus de 200 m de ce terrain.
« Nous avons tout le programme des meetings en commune Muha et nous l’avons soumis au même jour. Aujourd’hui, c’était prévu de faire notre meeting sur ce terrain de football appelé « Kuba Chinois » à Kamesa », fait savoir Aaron Ntakarutimana, militant du CNL et responsable de la sécurité dans la zone de Musaga.

Le matin, relate ce partisan d’Agathon Rwasa, nous avons implanté notre drapeau et après les militants du Cndd-Fdd sont arrivés et ont mis le leur. « Nous nous sommes tu et nous avons installé nos tentes, la sonorisation et les chaises dedans. Les Bagumyabanga ont placé leur tente sur le même terrain. Comme nous sommes des pacifistes, nous n’avons pas voulu des affrontements ». a-t-il fait savoir.

L’administrateur de la commune Muha, Pasteur Daniel Kabura a indiqué que le parti au pouvoir avait déposé la demande pour ce terrain en premier lieu. D’après lui, le CNL a déposé sa lettre de demande pour ce terrain le 24 avril mais le Cndd-Fdd avait déjà soumis sa requête en date du 20 avril. « Il est évident que c’est le Cndd-Fdd qui doit être prioritaire. Et je salue l’attitude affichée par ces jeunes, surtout cette volonté de régler ce problème pacifiquement. Ils ont manifesté un esprit patriotique ».

Au cours de cette campagne électorale, des cas d’intolérance politique s’observent surtout à Kirundo où des échauffourées entre les militants du Cndd-Fdd et du CNL ont fait 18 blessés dont un membre du parti au pouvoir blessé grièvement à la lance.
Des blessés, c’est également ce lundi 4 mai à Maramvya en commune Mutimbuzi de la province Bujumbura où une bagarre entre les militants du CNL et du Cndd-Fdd a fait 7 blessés dont 3 partisans du parti au pouvoir.

Les militants du Cndd-Fdd ont tout fait pour saboter et empêcher la tenue d’un meeting du CNL sur un terrain de football de cette localité. Quelques uniformes du CNL ont été brûlés.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire