Bordeaux : Kingstreet, le maire met la pression – Football


Entre les rvlations mettant en lumire des pratiques controverses au sein du club et le conflit opposant le prsident Frdric Longupe aux Ultramarines (voir la brve d’hier 11h42), les Girondins de Bordeaux n’ont pas fait parler d’eux pour de bonnes raisons ces derniers jours… A tel point que le maire de la ville, Nicolas Florian, a dcid de s’en mler afin de demander des comptes l’actionnaire du club, le fonds d’investissement amricain King Street.

« a suffit. Ce n’est plus possible. L’image du club est fortement dgrade, et c’est maintenant l’image de Bordeaux qui est corne. Je vais m’investir personnellement dans ce dossier mme si j’ai d’autres priorits ces derniers temps (la crise sanitaire, ndlr). Je vais prendre contact avec King Street, le propritaire du club, pour savoir s’ils comptent rellement s’investir Bordeaux sur la dure. S’ils ont l’intention de vendre, qu’ils le disent. Mais sinon, je leur demanderai de remettre de l’ordre, a grond l’lu, cit par France Bleu Gironde. Les Girondins appartiennent tout le monde : le Haillan, c’est la ville, le stade, c’est le domaine public et la mairie ne peut continuer tre spectatrice des tensions entre la direction et les supporters. »

Un discours muscl que les supporters devraient apprcier.





A lire aussi

Laisser un commentaire