Aux Philippines, la chanson promotionnelle de la Chine fait un flop



L’ambassade de Chine aux Philippines a diffusé une chanson pour louer la solidarité entre les deux pays dans la lutte contre le Covid-19. Opération ratée, car nombre de Philippins y voient un acte hypocrite alors que Pékin profite de l’épidémie pour saper la souveraineté de l’archipel en mer de Chine méridionale.

Que s’est-il passé dans la tête de l’ambassadeur de Chine aux Philippines quand il a mis en ligne un clip support d’une chanson dédiée à la solidarité entre la Chine et les Philippines face à l’épidémie de Covid-19 ? se demande The Diplomat.

La chanson, composée par l’ambassadeur lui-même, est interprétée par une diplomate de l’ambassade et des célébrités des deux pays. “Comme le dit le texte, en tant que voisins et amis de part et d’autre de la mer, la Chine et les Philippines vont continuer à mettre en œuvre tous les efforts possibles pour venir à bout du Covid-19 au plus vite”, décrit sur Twitter l’ambassade de Chine à Manille.

Sauf que cet air, intitulé Iisang Dagat (“Une mer”), “a rapidement suscité la colère des internautes philippins, qui n’ont guère apprécié ce qu’ils estiment être une référence indirecte aux tensions en mer de Chine méridionale, appelée aux Philippines mer des Philippines occidentale”, explique The Diplomat.

“La vidéo s’ouvre sur l’image d’un pêcheur sur un petit bateau dans la baie de Manille”, 

[…]





A lire aussi

Laisser un commentaire