Résiliation ou suspension de contrat de travail du fait de la COVID-19: le Conseil Présidentiel autorise un décaissement de 4 milliards FCFA



Un appui de l’Etat aux travailleurs dont le contrat de travail a été résilié ou suspendu du fait de la COVID-19, d’un montant total de 4 407 240 000 de francs CFA a été autorisé à l’issue du Conseil Présidentiel sur l’état d’avancement de la mise en œuvre du Plan de Soutien Economique, Social et Humanitaire adopté par le Gouvernement pour faire face aux impacts de la COVID-19.

Présidé par le chef de l’État, Alassane OUATTARA, ce vendredi 22 mai 2020, le Conseil Présidentiel a précisé que ce soutien de l’Etat concerne 20 326 travailleurs enregistrés à fin avril 2020. Il se traduira par le versement, à titre exceptionnel, d’un montant de 4 407 240 000 F CFA, correspondant à des paiements mensuels par catégorie, sur une période de deux mois. À en croire les autorités ivoiriennes, la répartition se fera comme suit : les Ouvriers percevront 60 000 F CFA ; les Agents de maîtrise et techniciens quant à eux recevront 120 000 F CFA ; les Cadres moyens et techniciens supérieurs 240 000 F CFA et les Cadres supérieurs : 360 000 F CFA.

Le Conseil Présidentiel a instruit les Ministres concernés, à l’effet de procéder aux vérifications individuelles requises pour assurer la transparence et la régularité dans la matérialisation immédiate du soutien de l’Etat aux personnes concernées.
Notons que ce Conseil a examiné les points sur la mise en œuvre des quatre Fonds de soutien mis en place, sur le soutien aux travailleurs dont le contrat de travail a été résilié ou suspendu du fait de la COVID-19 ainsi que sur l’opérationnalisation de l’appui de l’Etat aux filières agricoles affectées par la COVID-19.

Cyprien K.



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire