Bantama Sow : « La Guinée rendra un hommage mérité à Mory Kanté… » | Africa Guinee


CONAKRY- Le Ministre guinéen de la Culture, des Sports et du patrimoine historique a annoncé qu’un vibrant hommage sera rendu à l’artiste Mory Kanté décédé ce vendredi 22 mai 2020 à Conakry. 

L’auteur du célèbre titre « Yèkè Yèkè » a passé l’arme à gauche ce vendredi dans un hôpital de Conakry. Le Ministre de la Culture, Sanoussi Bantama Sow promet de rendre un hommage à l’artiste qui a fait chanter et danser plusieurs générations. 

« Malheureusement la période n’est pas bien indiquée. Il y a cette crise sanitaire liée au Coronavirus. Les regroupements sont interdits, les enterrements en masse sont interdits. Mais Je rassure tout le peuple de Guinée que même si on n’a pas l’occasion maintenant de lui rendre hommage, nous le ferons ultérieurement. Nous lui rendrons un hommage mérité, parce que Mory Kanté était devenu l’ambassadeur de la Kora, l’ambassadeur de la musique guinéenne à travers le monde », a annoncé le Chef du Département de la Culture.

Depuis l’annonce de sa mort, de nombreux hommages ont été rendus au père Manamba et de Balla Kanté. Des Chefs d’Etat ou encore des artistes comme Youssou N’Dour et Salif Keita, tous ont reconnu le talent de grand musicien que Mory Kanté a été.

Le Ministre Bantama Sow se souvient lui aussi des derniers échanges qu’il a eus avec Mory Kanté.  

« Chaque fois que je rencontrais Mory Kanté, il me parlait de ses projets. Il voulait léguer son savoir à la nouvelle génération qui fait la fierté de la Guinée. Il me disait qu’il était un peu fatigué, et qu’il n’a pas eu la chance de beaucoup travailler avec les musiciens guinéens. Il voulait consacrer ses derniers moments à la Guinée. Malheureusement il n’a pas pu le faire », a témoigné le Ministre guinéen de la Culture, des sports et du patrimoine historique qui n’a pas manqué de souligner que la Guinée a perdu ce vendredi une icone. 

« Le Président avait chargé un médecin de le suivre. Et ce matin nous avons été informés de son décès. C’est une très grande perte pour la Guinée, l’Afrique et le monde entier. Le griot électrique a fait danser le monde entier. Il y a même des films réalisés en Inde dans lesquels des musiques de Mory Kanté étaient jouées. C’est un baobab qui est tombé », a indiqué le Ministre Sanoussi Bantama Sow au micro d’Africaguinee.com.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire