Le chanteur Amir Tataloo, trublion de la République islamique d’Iran



Des chansons aux paroles sulfureuses, des posts douteux sur les réseaux sociaux… Plusieurs fois arrêté en Iran bien que cultivant des relations avec des responsables conservateurs, le chanteur star Amir Tataloo ne manque pas de soulever des polémiques et des interrogations à son sujet.

Amirhossein Maghsoodloo, connu sous le nom d’Amir Tataloo, est un chanteur iranien (underground) vivant depuis un an en exil en Turquie. Sur sa page Instagram, l’homme avait ces derniers jours invité les filles de moins de 18 ans à prendre contact avec lui afin de “rejoindre” son “harem”. Des militants des droits des enfants et certains journalistes, qualifiant cet acte d’“abus sexuels envers les mineurs”, se sont mobilisés et ont obtenu d’Instagram la fermeture de sa page.

Dans le même temps, Tataloo avait tenu des sessions live sur sa page Instagram avec des utilisateurs connus de la Toile, ce qui lui avait permis de faire monter le nombre de ses abonnés à 4,4 millions. Ses lives avaient enregistré le record de 630 000 visiteurs.

La journaliste iranienne et la militante des droits des réfugiés Aida Ghajar (vivant à Paris) a évoqué, sur son compte Twitter, les efforts des groupes des droits de l’homme et des juristes qui ont réuni des preuves sur les abus commis par Amir Tataloo envers les enfants et ses harcèlements contre certains internautes. “Le plus célèbre chanteur iranien cherche sur Instagram des filles mineures et ses fans font campagne pour lui, invitant les filles à remplir son harem. Si vous connaissez des avocats, journalistes et médias turcs, envoyez-leur les pages d’Instagram de

[…]

Lire l’article original

Source

C’est le site de Radio Zamaneh. Cette radio, financée par la fondation néerlandaise Press Now, a commencé à émettre en septembre 2006 et a pour ambition de développer des programmes de qualité en termes d’analyses journalistiques, en ciblant

[…]

Lire la suite





A lire aussi

Laisser un commentaire