un étudiant de 21 ans fabrique un dispositif de désinfection corporelle



29 mai 2020 10:02

Le coronavirus est présent dans nos environnements et parfois sur nos habits. Ce qui rend quelques fois inefficace le simple geste de se laver les mains. Un étudiant de 21 ans a trouvé une solution avec une cabine de désinfection, Box Nadif.

La désinfection est devenue une pratique très utile et salvatrice en cette période de la pandémie à coronavirus. Conscient de cela, Abakar Mahamat, un étudiant tchadien de 21 ans a fabriqué et mis sur le marché une cabine de désinfection corporelle, Box Nadif.

Cette cabine, équipée de capteur de présence, déclenche un système de pulvérisation automatique   pendant une période donnée, en présence d’une personne. Elle s’arrête une fois que la personne quitte la cabine.  

En plus de cela, la cabine « est aussi équipée d’un système de communication qui guide l’usager à son utilisation et fonctionne à l’électricité », explique ce jeune concepteur. Si l’on a beaucoup l’habitude de se désinfecter les mains en cette période, Box Natif quant à elle est une innovation de plus.  En plus des mains, elle désinfecte les vêtements, les chaussures et autres objets qui se trouvent sur la personne qui l’utilise.

Abakar Mahamat croit que ce dispositif permettra de résoudre le risque de contamination dans les lieux d’affluence comme les marchés, les banques, institutions publiques.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire