Un mandataire du Cnl à Nyakabiga en clandestinité – IWACU


Depuis ce 25 mai 2020, Vianney Mpawenayo, mandataire du parti Cnl dans la zone Nyakabiga, est en clandestinité. Des hommes en tenue policière l’ont attaqué à son domicile.

« Ce lundi, à 20h, des personnes en tenue policière se sont introduites dans une parcelle, en demandant qui est Vianney. Dès que je me suis présenté, elles se sont mises à me gifler et à me frapper avec leurs bâtons », témoigne Vianney Mpawenayo, alias Gasongo, mandataire du parti CNL au bureau de vote de l’Institut commercial et administratif (ICA), originaire du quartier Nyakabiga III. Cependant, il n’a pas pu les identifier. Ces individus l’ont accusé de faire du trafic de drogue.

M. Mpawenayo, tout en niant les accusations de ces malfaiteurs, pense que des mobiles politiques se cachent derrière cette persécution. A leur départ, il révèle que les malfaiteurs lui ont assuré de souffrir durant ces sept prochaines années.

Vianney Mpawenayo se dit inquiet pour la sécurité de sa famille restée dans la maison. Il demande à ces malfaiteurs de le laisser tranquille.

Contacté, Bonaventure Ndayishimiye, chef du quartier de Nyakabiga III, a affirmé, avant de nous raccrocher au nez, qu’il n’est pas encore au courant de cette affaire.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire