attaque terroriste meurtrière sur un marché de Kompiembiga



Publié le :

Au Burkina Faso, des hommes armés ont ouvert le feu sur les commerçants et clients du marché de bétail de Kompiembiga, à 15 kilomètres de la ville de Pama sur l’axe Fada/Pama, dans l’est du pays, samedi 30 mai. Au moins 25 civils ont été tués dans l’attaque qui est attribuée à des groupes armés terroristes, selon le gouverneur de région.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudani

Selon un habitant, le marché visé par l’attaque a été infiltré par des hommes armés et d’autres rodaient autour avec leurs motos. Les populations ont plutôt pensé avoir affaire aux forces de défense et sécurité en mission de patrouille, explique cet habitant. « Quand les gens ont su que ce n’était pas des soldats, ce fut la panique et c’est ainsi que la tuerie a commencé », dit-il.

Plusieurs personnes ont été tuées. « C’était la panique et la débandade. Ils ont même pourchassé certaines personnes », précise cette source. Selon le gouverneur de la région, c’est un groupe de terroristes qui a perpétré cette attaque. Il y avait environ une dizaine de motos qui transportaient chacunes deux personnes, relate une autre source. « Depuis leur moto, ils ont tiré des rafales avec des armes de guerre sur la population au marché », dit-il.

« Nous avons inhumé 37 corps dans la soirée du samedi quand les terroristes sont repartis », a fait fait savoir un habitant. Selon notre interlocuteur, les recherches se poursuivent toujours pour essayer de retrouver certaines personnes qui manquent toujours à l’appel.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire