Cameroun: Adamaoua – Près de 100 000 élèves au départ élèves renouent avec les classes


ls ont repris le chemin de l’école pour le compte du 3 e trimestre de l’année scolaire 2020 hier à Ngaoundéré.

Très tôt hier matin, les élèves des différents établissements scolaires de la ville de Ngaoundéré ont pris le chemin de l’école. La mine fière, tous dans leurs uniformes, ils étaient contents de se retrouver. Même si le contexte sanitaire impose des mesures barrières, la vie a repris dans les écoles. « Je suis heureux de revoir mes camarades même comme le coronavirus nous interdit les salutations et les embrassades », déplore un élève. Mais c’est pour la bonne cause qui est celle de limiter la propagation de cette pandémie.

C’est pour se rassurer de la reprise des classes et le respect des mesures barrières que le gouverneur de la région, Kildadi Taguiéké Boukar a sillonné quelques établissements scolaires. Et c’est par l’Ecole maternelle et primaire de la Grâce située au quartier résidentiel, qu’il a entamé sa visite. Là-bas, à l’entrée, tout le monde doit désormais se soumettre au rituel de passage qui consiste à la prise de température, le lavage des mains à l’eau et au savon. Après avoir constaté que ces différentes mesures sont respectées, la délégation conduite par le gouverneur s’est rendue dans la classe de CM II de ladite école afin d’échanger avec eux sur le coronavirus.

Notamment, ses origines, ses manifestations, et les moyens de prévention. Pour le gouverneur Kildadi Taguiéké Boukar, il s’agit bien d’une menace réelle avec laquelle il faut accepter de vivre désormais. Et le seul moyen efficace de prévention reste le respect des mesures barrières édictées par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) et le gouvernement. Il a donc invité les élèves à respecter. Le même exercice a été effectué à l’école du groupe scolaire bilingue les Pintadeaux où 150 élèves ont répondu à l’appel. Après les établissements primaires, le gouverneur a poursuivi son périple dans les établis- sements secondaires. Au lycée classique et moderne de Ngaoundéré, les dispositifs de lavage des mains sont installés à l’entrée des salles de classe.

Le proviseur Alfaki Dogo a pris quelques minutes pour expliquer à ses invités le respect et l’application des mesures préventives contre le coronavirus dans son établissement scolaire. Cette rentrée scolaire du 1er juin qui concerne uniquement la classe de Terminale a été aussi ob- servée au collège St Eugène de Mazenod où 161 élèves ont répondu présents sur 170 élèves attendus. Le père André Bayaola, principal dudit établissement est allé dans le même sens en expliquant les dispositifs mis en place pour assurer la sécurité sanitaire des élèves. Au total, le gouver- neur de la région de l’Adamaoua a visité 12 établissements scolaires .



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire