Bisbilles politiques: ça sent le roussi au sein du RPG Arc-en-ciel à N’Zérékoré… | Africa Guinee


NZEREKORE-Une crise secoue le RPG Arc-en-ciel à Nzérékoré, principale agglomération de la Guinée forestière. Depuis quelques mois, rien ne va plus entre certains secrétaires généraux et la coordination régionale du parti au pouvoir. Cette crise qui existe bien avant les élections législatives et référendaires risque de provoquer des scissions au sein du parti présidentiel dans cette préfecture.

La suspension de deux secrétaires généraux de Horoya 1 et 2, et de Sokoura est à l’origine de cette crise. Certains  menacent de descendre dans les rues avec les jeunes pour se faire entendre. Abdoulaye Condé, secrétaire général de la section Horoya 1 et 2 et président de la COP (Convergence pour la Mouvance présidentielle), revient sur les raisons de cette crise.

« Il ya de cela quelques mois que nous avons été élus par les militants du parti à Horoya comme secrétaire général du parti à Horoya. Durant les trois mois de notre élection, notre hangar du siège était gâté. Quand la pluie venait, ça perturbait notre réunion. J’ai donc jugé nécessaire de faire une petite rénovation au siège. J’ai demandé aux autres secrétaires de s’associer pour faire cette activité, ils ont refusé. Au moment des élections législatives, Sory Haba m’a appelé pour me dire de l’aider afin qu’il puisse être député. Je lui ai donné une réponse négative parce qu’il en a fait une fois on n’a pas vu de résultat. Donc je l’ai dit qu’on voulait maintenant un jeune à Nzérékoré. Entretemps, il a envoyé 7.000.000 Gnf comme prix de cola aux secrétaires généraux. Au lieu de bouffer cet argent, j’ai jugé nécessaire de dire à Sory Haba, qu’on utilise cette somme pour agrandir le siège du parti. Ce qui servira tous les militants de Nzérékoré. Il a accepté disant de ne pas dire son nom, promettant qu’à son retour du Libéria, il va offrir une autre somme de 7.000.000 Gnf pour les secrétaires généraux (…). Le lendemain matin j’ai appelé mon collègue de la Section Sokoura, nous sommes allés faire un devis et nous avons engagé l’argent pour l’agrandissement du siège. Deux jours après, le coordinateur régional envoie la commission pour arrêter le travail, soit disant que je ne suis pas habilité à effectuer les travaux de rénovation du siège en tant que secrétaire général de section. Finalement, ils ont arrêté le travail et ont retourné l’argent. Deux jours après, ils ont fait une réunion entre eux et nous ont suspendus de nos fonctions. En plus de cela, il a parachuté son jeune frère qu’il a fait venir  à Horoya pour le nommer à mon poste. Donc j’ai mené les démarches ici auprès du gouverneur partant, du préfet partant et même des sages impossible. J’ai été au bureau national du parti à Conakry, ils ont siégé sur le problème c’était le 27 novembre passé.Dans l’unanimité, ils ont dit de lever la sanction. Le parti a ordonné à Nbany Sangaré et le ministre Komara, d’appeler le coordinateur pour lever la sanction. Mais il n’y a pas eu de  suite.  Rien ne va actuellement », a expliqué Abdoulaye Condé, secrétaire général  déchu.

Il prévient que si rien n’est fait par le parti, les jours à venir, il va mobiliser les jeunes pour descendre dans les rues pour se faire entendre.

‘’J’ai été élu par les militants du parti dans mon quartier. Lui-même il est en faute parcequ’il a violé les statuts et règlements du parti. S’il n’ya pas de solution, nous allons mobiliser les jeunes et nous allons manifester pour nous faire entendre. Le bureau politique du RPG est déjà informé et j’ai déjà fait un courrier que je vais adresser au gouverneur et au préfet. S’il n’ya pas de solution nous allons agir », avertit M Condé.

Interpellé sur le sujet, Adama Keita, coordinateur régional du RPG Arc-en-ciel à Nzérékoré, nous a confié qu’il est malade, alité.

A suivre…

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d’Africaguinée.com

A Nzérékoré

Tél. 00224 628 80 17 43

 



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire