Algérie: COVID-19 – Plusieurs propositions pour l’accompagnement des commerçants impactés


Alger — L’Association nationale des commerçants et artisans algériens (ANCA) a indiqué, mercredi dans un communiqué, que plusieurs propositions concernant les commerçants et artisans impactés par la pandémie Covid-19, ont été formulées lors de la réunion tenue hier mardi entre le ministre du Commerce, Kamel Rezig, l’ANCA et d’autres partenaires.

Ces propositions portent sur l’examen de la possibilité d’octroi de crédits bancaires sans intérêts et d’une éxoneration fiscale allant de 6 mois à 12 mois de l’année 2020 au profit des commerçants et artisans impactés, note un communiqué de l’ANCA publié sur sa page officiel Facebook.

Il s’agit également de l’annulation des pénalités de retard et l’examen des moyens de réouverture de certaines activités commerciales et d’artisanat.

« Le secteur se penche actuellement sur l’examen des conditions permettant une reprise « graduelle » des activités commerciales et de services, avait indiqué lundi, un responsable au niveau du ministère du Commerce.

Il s’agit, selon lui, d’aller vers un assouplissement « partiel » des mesures de confinement prises dans le cadre de la protection de Covid-19, pour certains métiers et activités commerciales mais avec un « respect strict » des différentes conditions sanitaires.

Le Président Tebboune a mis l’accent sur l’impératif respect des mesures préventives, notamment le port des masques de protection et le respect de la distanciation sociale.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire