Affaire Cabinet Dalberg : Le journal Jeune Afrique dit avoir écrit « à tort »


Selon le journal, « ce cabinet (qui s’est retranché derrière une clause de confidentialité) a en réalité été sollicité, dans le cadre d’une mission ponctuelle, par le Tony Blair Institute (TBI), lequel conseille les autorités burkinabè ».


Lire aussi : COVID-19 : Roch Kaboré préfère l’expertise extérieure pour préparer la sortie de crise


Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire