Abdoulaye Diop rend hommage à un « entrepreneur culturel » et présente sed condoléances.


La disparition de Moussa Ambroise Gomis, une des plus grandes figures de la Télévision au Sénégal, ne laisse pas orphelin que le seul secteur de la Communication. Elle a pongé également dans une infinie tristesse le monde des Arts  et de la Culture, en général, dont il symbolisait à la perfection l’esprit de créativité et d’entreprise.

Pendant plus d’un quart de siècle, cet entrepreneur culturel, professionnel rigoureux et charismatique avait su avec une certaine baraka organiser des manifestations dont il faisait des  creusets de la promotion des industries créatives : « Miss Sénégal », « Miss Jongoma », « Ciseaux d’or », « Trophée prestige de la coiffure »…, et, simultanément, des moments attendus et plébiscités de télévision.

Que de créateurs de génie mais aussi d’artisans au savoir-faire sublime avaient  été placés sous les feux de la rampe par cet homme généreux !   
Qu’il en soit remercié, que son œuvre  soit magnifiée et son héritage fructifié.
A  sa famille biologique, à tous les acteurs de la Culture et de l’audiovisuel, nous présentons nos condoléances les plus émues.
Qu’Allah SWT lui fasse miséricorde et lui ouvre grandement les Portes de Ses sublimes Paradis.

Abdoulaye DIOP



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire