Algérie: Filière Lait – Giplait ouvre un nouveau point de vente à Alger


Alger — Le groupe public Giplait continue d’élargir son réseau de distribution de lait et dérivés avec l’ouverture d’un nouveau point de vente à Sidi Moussa (est d’Alger) afin de garantir la disponibilité de ce produit vital à un prix administré et lutter contre la spéculation.

« Dans le cadre des efforts du groupe Giplait visant à poursuivre l’élargissement de son réseau de distribution de lait et produits laitiers, la laiterie Colaital de Birkhadem a ouvert, le week-end passé, un nouveau point de vente dans la commune de Sidi Moussa pour offrir du lait subventionné et des produits dérivés à base de lait de vache », a précisé le ministère de l’Agriculture et du Développement rural dans un communiqué sur sa page Facebook.

Le nouveau point de vente a été inauguré par le Président-Directeur général (P-DG) de la laiterie, Mohamed Miraoui, en présence des autorités locales, indique la même source, selon laquelle « cette initiative vise à assurer la disponibilité du lait subventionné à un prix administré à 25 Da tout en respectant la chaîne de froid et à contrecarrer la spéculation ».

A noter que le groupe Giplait avait ouvert récemment un point de vente à Alger, au niveau de la place du 1er mai, sachant qu’il a augmenté de 20% sa production de lait reconstitué fabriqué à base de poudre afin de répondre aux besoins croissants de consommation durant le mois de Ramadhan.

Les quantités produites sont passées ainsi de 2,8 millions de litres/jour à 3,3 millions litres/jour, et ce, au niveau des 15 filiales du groupe sur le territoire national. Cette production concerne le lait pasteurisé conditionné en sachet (LPC) au prix administré de 25 DA /litre.

Le groupe Giplait, qui détient plus de 60% des parts de marché en lait LPC, possède plus de 70 points de vente permanents à l’échelle nationale. Concernant la poudre de lait, le Directeur général de l’Office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers (ONIL), Khaled Soualmia, avait affirmé que les stocks disponibles au niveau des entrepôts de l’Office, suffisaient à répondre à la consommation nationale jusqu’en janvier 2021.

Pour rappel, l’Algérie a augmenté ses importations de poudre de lait au cours des dix (10) dernières années pour atteindre 180.000 tonnes en 2019 contre 90.000 en 2009, sachant que l’ONIL distribue une moyenne mensuelle de prés de 8.000 tonnes de poudre de lait, au profit des laiteries du pays.

De surcroît, le volume de lait collecté en 2019 a dépassé les 850 millions de litres, contre 350 millions de litres collectés en 2009.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire