Panel "Excelle Live!": les loups et louves de la finance dévoilent leurs parcours



La 3eme conférence de motivation de la jeunesse dénommée Excelle Live a eu lieu ce samedi 6 juin 2020 via Internet autour du thème « parcours des louves et loups de la finance ivoirienne ». Sarata Koné -Thiam, Directrice Générale de la Banque panafricaine United Bank for Africa (UBA–CI), Hubert Hourizene, Ex-CEO de Socremo Banco au Mozambique et ex-Directeur Afrique des Projets chez ICF et Stanislas Zézé ,Président Directeur Général de Bloomfield Investment Corporation ont partagé leur expériences avec les participants.

Pascale Guei-Ecaré, initiatrice du Programme Excelle et modératrice de ce panel a situé le contexte en relevant l’objectif de cette rencontre. Il s’agit selon elle, de donner des repères à la jeunesse afin de les motiver à persévérer dans leurs domaines surtout celui de la finance.

Sarata Koné -Thiam, Directrice Générale de la Banque panafricaine United Bank for Africa (UBA–CI), 22 ans d’expériences de banque commerciale et d’investissement a entamé les échanges en expliquant les moments forts de son parcours professionnel. Avant d’être à la tête UBA–CI, Sarata Koné -Thiam a travaillé sur les marchés financiers d’Abidjan avant de faire valoir sa compétence en Afrique du Sud puis et au Nigéria. « L’anglais a été déterminant dans mon métier et m’a aidée à décrocher certains postes », a- t -elle fait savoir avant de poursuivre en soulignant que son passage en Afrique du Sud lui a permis de comprendre les traits communs et les différences entre les économies des pays africains.

Le second panéliste , Hubert Hourizene, supervise aujourd’hui la mise en œuvre de 42 projets dont 02 blocs régionaux dans des domaines tels que les droits de propriété, la facilitation des infrastructures, la facilitation du commerce, l’application des contrats et le développement des marchés financiers dans 24 pays africains et deux blocs régionaux, l’OHADA. Pour réussir cela , Hubert Hourizene révèle qu’il a fallu gravir les échelons: « J’ai été auditeur, contrôleur de gestion, contrôleur comptable et financier, gestionnaire de fonds d’investissement et de la finance de développement », a-t-il lancé. Selon Hubert Hourizene, il faut être cultivé pour être un bon financier; « je m’efforce depuis des années a lire au moins deux livres par mois fera t-il savoir ».

Pour finir Stanislas Zézé, Président Directeur Général de Bloomfield Investment Corporation a encouragé la jeunesse à avoir pour leitmotiv, la discipline, la persévérance et le travail. « J’ai passé un an dans l’armée américaine pour renforcer mon sens de la discipline » a révélé le PDG de Bloomfield Investment Corporation. Cette discipline et la rigueur dans le travail lui ont valu un brillant parcours, en effet: la Banque Mondiale à Washington, en qualité de Senior Risk Analyst, l’Institut International pour l’Économie à Washington, en qualité de Directeur de projet), la National Bank of Detroit à Ann Harbor, Michigan, en qualité de Directeur de risques PME et PMI), la Banque Africaine de Développement en qualité de Senior Country Credit Officer) et Shell Oil Product Africa comme Directeur Régional de risque crédit pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre).

En conclusion, Stanislas Zézé soutient que la quête du bonheur doit pouvoir motiver la jeunesse.

Cette 3eme conférence de motivation de la jeunesse qui s’est tenue en direct sur les réseaux sociaux a été l’occasion pour plusieurs jeunes de s’inspirer du parcours des panélistes , mais surtout d’échanger avec eux.

MC



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire