Cameroun: Bertoua – Le personnel médical se recycle


Les responsables de l’OMS ont réuni pendant cinq jours, 230 personnels soignants des 14 districts de santé de la région de l’Est pour une mise à niveau.

La flambée épidémique de la maladie à coronavirus continue de se propager dans la région de l’Est. La situation au 4 juin dernier fait état de 514 cas confirmés, 35 cas de guérison et 9 décès. Pour intensifier la riposte et améliorer l’état de préparation dans la région, les responsables de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont organisé des séances de formation pour aider les person- nels de santé à s’adapter rapidement à la de- mande de compétences face à l’afflux des patients liés au Covid-19. Pendant ces séances de travail qui ont débuté le jeudi dernier à Bertoua, les échanges entre formateurs et participants portaient sur la prévention et le contrôle de l’infection, la communication, la prise en charge intégrale du malade et la protection des personnels de santé.

Lors du démarrage de cette formation de cinq jours, le délégué régional de la santé publique à l’Est, Anicet Désiré Mintop n’a pas manqué d’exhorter les participants à être attentifs pendant les séances de travail.  » L’un des piliers de la riposte est le renforcement des capacités des ressources humaines. Cet atelier donnera un coup d’accélérateur important à la déconcentration et à la décentralisation de la gestion de la crise dans les formations sanitaires de notre région. » a-t-il précisé

. Depuis le début de cette crise sanitaire, l’OMS soutient les autorités locales dans la lutte contre cette nouvelle maladie. Avant ces séances de for- mation, l’OMS avait offert des kits de protection aux travailleurs hospitaliers.  » Nous avons remis, il y a quelque temps, du matériel de protection à M. le gestionnaire de l’incident pour aider et nous assurer de ce que ceux qui font face aux malades ont de quoi se protéger. » a affirmé Dr. Martin Ekeke Monono, chargé de la prévention et du contrôle de l’infection à l’OMS-Yaoundé



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire