Algérie: Lancement d’un service électronique pour le signalement des sans-abris


Alger — La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou, a annoncé, lundi à Alger, le lancement d’un service électronique pour le signalement des sans-abris afin de garantir « une prise en charge efficace et une intervention rapide » dans le souci de protéger cette catégorie de la société.

« Ce service électronique sera à la portée de tous les acteurs et citoyens à travers le territoire nationale en vue de participer à la facilitation et l’accélération du processus de prise en charge de cette catégorie en les signalant aux autorités concernées », a fait savoir Mme Krikou lors d’une rencontre sur « la prise en charge des sans abris ».

Le ministère a lancé « plusieurs services électroniques similaires en vue de la prise en charge des catégories vulnérables de la société, à l’instar du mécanisme électronique de prise en charge des personnes âgées en situation difficile », a-t-elle souligné.

Elle a assuré, dans ce sens, que l’Etat a œuvré « à la création d’un dispositif de prise en charge de cette catégorie de la société, notamment la création des services d’assistance sociale d’urgence mobile conformément au décret exécutif du 15 juillet 2008 ».

Ce dispositif repose sur la réception, l’accompagnement, le soutien psychosocial et l’intégration familiale et professionnelle de cette catégorie, a-t-elle expliqué, soulignant les étapes de prise en charge de cette catégorie, partant des opérations de leur transfert des rues jusqu’à leur hébergement dans les centres spécialisés.

En 2019, 23.694 personnes ont été prises en charge, en sus de 386 handicapés mentaux et 348 malades chroniques ayant reçu les soins nécessaires, a rappelé la ministre.

Un programme spécial a été tracé en faveur de cette catégorie, à travers le territoire national en cette période de confinement sanitaire imposé en raison de la propagation de la pandémie de Covid-19, a-t-elle indiqué, affirmant la prise en charge de 2.671 personnes à ce titre.

Pour sa part, le Conseiller du président de la République chargé de la société civile, Aïssa Belakhder a mis en avant l’importance des programmes tracés par le ministère de la Solidarité nationale en matière de prise en charge des sans-abri, se félicitant de l’esprit de solidarité ancré dans la société algérienne.

Il est revenu, en outre, sur le rôle des associations de la société civile dans l’accompagnement de ces catégories, en appui aux efforts de l’Etat dans leur prise en charge.

En marge de cette rencontre, le bilan du mécanisme de signalement numérique en faveur des personnes âgées en situation sociale difficile, lancé par le ministère de la Solidarité nationale à la fin avril dernier a été présenté, faisant état de 110 signalements de ces cas à travers 21 wilayas.

70% des cas signalés ont été à l’origine d’interventions des services de la Solidarité nationale sur le terrain.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire