Angola: Le Musée Dundo avec de nouvelles règles


Dundo (Angola) — Deux mois après la suspension des visites, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, la direction du Musée régional du Dundo travaille sur la création de conditions de biosécurité, pour rouvrir les portes au public, cette semaine, sous forte mesures préventives.

Selon le directeur du Musée, Ilunga André, en plus du matériel de biosécurité, des brochures seront placées avec des informations et des avertissements sur la façon dont les visiteurs doivent circuler à l’intérieur, en particulier dans les salles d’exposition temporaire, où il y a des vitrines de conservation de l’archive muséologique décrivant l’itinéraire et la dimension historique des lundas.

La direction travaille également pour déterminer le nombre de personnes qui, dans les jours du calendrier des visites à établir, auront accès à l’intérieur du musée.

Avant la suspension des activités, le calendrier des visites était du mardi au vendredi, exceptionnellement le samedi sur demande spéciale.

Désormais, les visites ou activités à caractère scientifique ne sont plus gratuites et sont effectuées moyennant le paiement d’une redevance, d’une valeur symbolique, en fonction de l’âge et du type d’action à mener, les mineurs de moins de trois ans sont exonérés et adultes de plus de 60 ans. Après sa réouverture, en août 2012, après une longue période (sept ans) paralysie, pour les travaux de réhabilitation, de modernisation et d’agrandissement, les visites étaient gratuites, ce qui a conditionné la collecte des revenus pour le maintien de l’établissement. Il est prévu, avec cette redevance, de créer des sources de revenus pour l’institution, à l’exemple de ce qui se passe dans les autres musées, où les visites sont faites moyennant le paiement d’une taxe.

Le Musée Régional de Dundo est tourné vers les activités de collecte, inventaire et recherche scientifique sur l’ethnographie, l’archéologie et la géographie des peuples lunda.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire