Angola: L’IGAPE proroge le délai de présentation des candidatures


Luanda — L’institut de gestion des actifs et des participations de l’Etat (IGAPE) a prorogé au 23 juin 2020 le délai de présentation des candidatures à l’offre publique de privatisation de 12 entreprises agroindustrielles de l’Etat angolais.

Initialement, l’échéance de présentation des candidatures était fixée au 06 juin, rappelle l’IGAPE, soulignant que la prorogation visait à répondre aux sollicitations de nombreux investisseurs qui ne peuvent pas, du moins pour le moment, visiter les actifs en raison du cordon sanitaire lié au Covid-19 imposé à la ville de Luanda.

Ce cordon sanitaire survient aux termes de l’article neuvième du Décret présidentiel numéro 142/20, du 25 mai, qui déclare la Situation de Calamité Publique, justifie l’IGAPE à travers un communiqué de presse parvenu à l’ANGOP.

Pour les investisseurs désireux de participer à l’offre publique des 12 entreprises agroindustrielles, mais qui vivent dans d’autres régions du pays, outre Luanda, la capitale, ils peuvent bel et bien adresser leurs candidatures jusqu’au 03 juillet prochain.

Il s’agit du complexe de silo de Caconda-Matala, dans la province de Huila (sud), du complexe de Caala, dans la province de Huambo (Plateau central), du complexe de Catabola, dans la province de Bié (centre), et du complexe de Ganda, dans la province de Benguela (littoral-centre).

L’offre publique concerne également le complexe agroindustriel de Cubal et les entrepôts frigorifiques de Dombre Grande (Benguela), ainsi que le complexe de Namibe (littoral-sud).

De même, l’offre publique vise également à remettre en marche les fabriques de traitement de tomate et des conserves de Dombe Grande (Benguela), et d’autres fabriques dans la province de Namibe, auxquelles s’ajoute un abattoir à Malanje, province située au nord du pays.

Quant aux visites sollicitées aux entreprises concernées, l’IGAPE devra émettre une autorisation spéciale, afin que les investisseurs puissent constater leur état actuel.

Enfin, l’IGAPE souligne que pour plus d’informations, vouloir s’adresser au site www.igape.co.ao.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire