Assemblée nationale : Jean-Marc Kabund saisit le Conseil d’Etat


Jean-Marc Kabund, récemment déchu du poste de premier Vice-président de l’Assemblée nationale a, par le truchement de ses avocats, saisi depuis ce lundi 8 juin, le premier Président du Conseil d’Etat pour contester la décision fixant le calendrier de l’élection ainsi que l’installation de son successeur au bureau de la chambre basse du parlement.

Le conseil de Kabund demande notamment au Conseil d’Etat “ d’enjoindre au Bureau de l’Assemblée nationale, par la Présidente de l’Assemblée Jeannine Mabunda, de surseoir la procédure de l’élection du nouveau premier Vice-président de l’Assemblée nationale ”. Et ce, dit la requête de son conseil, jusqu’à l’arrêt de la Cour constitutionnelle.

Les avocats de M. Kabund demande également au conseil d’Etat d’ordonner le maintien de leur client à son poste au sein du bureau sans la moindre “restriction”.

Contexte

Augustin Kabuya, secrétaire a.i de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a officiellement déposé, ce lundi 8 juin, la candidature de Patricia Nseya au poste de premier vice-président de l’Assemblée nationale pour les élections prévues ce vendredi 12 juin.

Après avoir convoqué ce même lundi à son bureau les principaux dirigeants de l’UDPS dont Victor Wakenda, Jacquemain Shabani et Augustin Kabuya, respectivement président de la Convention démocratique du parti (CDP), président de la commission électorale permanente (CEP)  et secrétaire général a.i du parti, Félix Tshisekedi, autorité morale de l’UDPS a décidé de tourner la page Jean-Marc Kabund au bureau de l’Assemblée nationale. Contrairement à une certaine tendance défendue notamment par Augustin Kabuya, il a tranché: « pas de politique de la chaise vide ».



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire