Betis : Fekir critiqu en interne ! – Football


Malgr des prestations remarques face aux grosses curies, le Franais Nabil Fekir suscite des rserves en interne au Betis Sville o attitude et son irrgularit commencent faire grincer des dents…

L’implication de Fekir pointe du doigt.

L’heure de la reprise a sonn ! Aprs l’Allemagne, la Liga sera le deuxime grand championnat europen reprendre ce jeudi (22h) avec en tte d’affiche un allchant derby andalou entre le FC Sville et le Betis Sville de Nabil Fekir (26 ans).

Friand de ce genre de match, l’international franais a dj brill durant plusieurs affiches cette saison, notamment face au FC Barcelone (2-3) en fvrier puis contre le Real Madrid (2-1) un mois plus tard, juste avant l’interruption de la saison pour cause de coronavirus.

Fekir accus de choisir ses matchs

De loin, et en se fiant ses statistiques (7 buts et 6 passes dcisives en 22 matchs de Liga), on peut se dire que le milieu offensif, recrut l’t dernier pour 20 millions d’euros, boucle une premire saison russie en Espagne. La ralit est plus nuance. S’il s’esteffectivement mis en vidence face aux cadors du championnat, au point de susciter l’intrt suppos du Real, du Bara et de l’Atletico Madrid, l’ancien Lyonnais s’est en revanche montr beaucoup plus neutre dans certains matchs face aux quipes lambdas .

Au-del de ses performances, c’est l’attitude du champion du monde 2018 qui interroge en interne. Il est beaucoup trop irrgulier. On a le sentiment que cela lui cote de se motiver pour certains matchs. Et puis, surtout, Fekir est l’un de ceux qui courent le moins de toute la Liga et il ne dfend que trs peu, a dplor une source proche du club, cite par L’Equipe. Dans une quipe comme celle-ci, on a besoin que tout le monde fasse le pressing. On en vient se demander si son style et son attitude correspondent vraiment aux besoins du Betis.

Les supporters et le coach convaincus

Ce n’est pas la premire fois que Fekir est critiqu pour son repli dfensif dfaillant, mais le ton est tout de mme un peu dur alors qu’on parle tout de mme du 3e meilleur dribbleur de Liga et du joueur qui a subi le plus de fautes cette saison dans ce championnat. Le Tricolore paierait-il son tiquette de plus gros salaire de l’histoire du club (3,5 M€ net annuels) ? Possible.

Publiquement en tout cas, son entraneur Rubi se montre nettement plus logieux, lui qui s’est rjoui cette semaine de pouvoir compter sur le grand joueur qu’est Nabil Fekir. Mme du ct des supporters, le Franais garde la cote. La preuve, un rcent sondage ralis par le mdia local Estadio Deportivo plaait la recrue nettement en ttepour le titre de meilleur joueur du club cette saison, avec 58% des voix. Il reste 11 matchs Fekir pour prouver que ce statut ne serait pas usurp.

Comment jugez-vous la premire saison de Fekir au Betis ? N’hsitez pas ragir et dbattre dans la zone Ajouter un commentaire





A lire aussi

Laisser un commentaire