Algérie: Promotion des projets de jeunes – Une convention cadre entre les secteurs de la Poste et la Micro-entreprise


Alger — Une convention cadre entre le secteur de la Poste et des Télécommunications et celui de la Micro-entreprise et des Startups a été signée, jeudi à Alger, en vue d’encourager les idées et les projets des jeunes dans les deux secteurs notamment les projets de modernisation du réseau des télécommunications à travers les wilayas.

Signée par le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar et celui de la Micro-entreprise, des Startups et de l’Economie de la connaissance, Yacine Djeridene, et du ministre délégué chargé des Incubateurs, Nassim Diafat, cette convention a pour objectif de « créer un cadre de coopération afin d’inciter les entités et les institutions relevant des deux secteurs à offrir l’aide, l’accompagnement et l’assistance nécessaires » aux projets des jeunes.

De même qu’elle favorisera « la maîtrise et l’acquisition des compétences techniques dans un domaine aussi rigoureux que celui des télécommunications », ajoute le communiqué.

Dans une déclaration à la presse, M. Boumzar a précisé que cette convention vient en concrétisation de la volonté partagée de son secteur et de la Micro-entreprise visant à « encourager les jeunes créateurs de richesses et d’emploi » soulignant le suivi sur le terrain par le secteur chargé des Incubateurs.

Enormément de jeunes ont monté leurs propres entreprises dans le cadre de l’ANSEJ mais n’ont malheureusement pas eu suffisamment d’opportunité, a-t-il déploré.

Après avoir appelé à hâter le développement des infrastructures de base et l’amélioration de la qualité des communications à travers le soutient aux jeunes par la formation et la qualification, le ministre a précisé que « l’évaluation du suivi aura lieu dans un mois ».

Pour sa part, M. Djeridene a fait savoir que cette convention visait l’activation du code des Marchés publics qui accorde aux petites entreprises, notamment celles ayant bénéficié du dispositif ANSEJ, l’opportunité d’accéder au monde de l’entreprenariat.

Dans ce contexte, M. Djeridene a souligné la nécessité d’observer la transparence et d’informer les jeunes pour qu’ils puissent identifier les besoins des entreprises, tout en insistant sur leur accompagnement à travers la formation.

Le ministère de la Poste a mis en avant, dans un communiqué, que cette convention intervient dans le cadre de l’implication des jeunes dans le processus de développement du pays d’une part, et la prise en charge de leurs préoccupations et aspirations d’autre part.

« En effet, ils sont des acteurs et partenaires à part entière dans le processus de l’édification de la nouvelle République et ils en sont aussi les bénéficiaires, dans le cadre d’une politique nationale innovante, inclusive et multisectorielle découlant du plan d’action du Gouvernement », a précisé le communiqué.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire