Assemblée nationale : pas d’année blanche à l’ESU, rassure le ministre Thomas Luhaka


Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Thomas Luhaka a répondu, le jeudi 11 juin, aux préoccupations des députés membres de la commission Socio-culturelle de l’Assemblée nationale. 

Dans  ses réponses aux inquiétudes des élus, Thomas Luhaka, a rassuré les représentants du peuple qu’il n’y aura pas d’année blanche, alors que les cours sont toujours suspendus depuis plus de deux mois dans les universités et les instituts supérieurs à travers le pays. Le ministre de l’ESU a confirmé que le Gouvernement va bientôt autoriser la reprise des cours dans les provinces non touchées par la Covid-19. 

Cependant, pour les provinces touchées par la pandémie, les cours reprendront d’abord en ligne, l’évolution de la pandémie dictera la suite, assure-t-il.

Thomas Luhaka a aussi évoqué avec les élus membres de la commission dirigée par le député Léon Mondole, plusieurs questions liées à son secteur, notamment le budget alloué à l’ESU. Il a expliqué les efforts du Gouvernement bien que insuffisants pour régulariser la situation des revendications salariales récurrentes. Il a profité de sa présence devant les élus nationaux qui sont des autorités budgétaires, pour solliciter la hausse du budget réservé à son ministère.

Faisant d’une pierre deux coups, le ministre de l’ESU a profité de sa présence pour remettre aux élus un lot important des cache-nez fabriqués localement par les étudiants de l’Institut supérieur des arts et métiers (ISAM), en vue de lutter contre le coronavirus.

Berith Yakitenge



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire