Burkina Faso: Chantier du PADEL au Centre-Est – Pauline Zouré fait le constat


La ministre déléguée chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré, a effectué une sortie de terrain, le vendredi 12 juin 2020, dans la région du Centre-Est.

L’objectif de cette sortie est de se faire une idée sur l’état des chantiers de construction des infrastructures, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL) dans la région du Centre-Est.

Accompagnée du gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, la ministre déléguée, chargée de l’Aménagement du territoire, Pauline Zouré, a passé en revue les chantiers de construction des infrastructures prévues dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL) dans la région du Centre-Est.

Les boutiques de rue à Cinkansé dans la commune de Yargatenga ; le marché type 1 à Bagré dans la province du Boulgou ; le marché à bétail à Dialgaye et le hall central de marché de Baskouré, dans la province du Kourittenga, sont entre autres les chantiers du PADEL qui ont reçu la visite de la ministre Zouré.

«Les échantillons des chantiers que nous avons pu voir nous permettent de dire que les travaux avancent, même s’il faut que nous renforcions le contrôle, pour livrer le plus tôt possible les infrastructures aux populations bénéficiaires», a-t-elle déclaré à la fin de sa tournée. La ministre a aussi rassuré que toutes ces infrastructures réalisées dans le cadre du PADEL au niveau de la région, seront livrées aux communes.

«Les échantillons des chantiers que nous avons pu voir, nous permettent de dire que les travaux avancent», a déclaré Pauline Zouré.

En effet, les infrastructures réalisées dans le cadre du PADEL vont être gérées par les communes, qui pourront ainsi dégager des ressources pour le financement des plans communaux de développement.

D’ores et déjà, le maire de Yargatenga, Marcel Diéssongo, a annoncé que le prix du loyer pour les boutiques de rue dans sa commune est fixé à 10 000F CFA. Quant aux conditions d’attribution, il a précisé que la question va être débattue lors d’un conseil municipal.

Financé par l’Etat burkinabè et la Banque ouest africaine de développement (BOAD), c’est plus de 4 milliards F CFA qui sont prévus pour être investis avec plus de 397 infrastructures qui seront livrées dans le cadre du programme.

« Le PADEL entre dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il se veut un programme intégré visant à résoudre avec efficacité, le problème du sous-emploi, ainsi que celui de l’inclusion financière et sociale des populations à faible revenu », a relevé la ministre Zouré.

Pour elle, le PADEL répond également à un engagement du président du Faso de lutter contre la pauvreté et réduire les disparités inter et intra régionales à travers la création de richesses locales et la réalisation d’infrastructures socioéconomiques et énergétiques modernes en vue d’asseoir un réel développement à la base.

La ministre déléguée a, en outre, précisé que la philosophie du PADEL est de pouvoir créer des richesses pour pouvoir lutter contre la pauvreté surtout en milieu rural, mais surtout de permettre une plus grande autonomie des communes. Le Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL) vise à faire émerger des économies locales dynamiques, compétitives et résilientes.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire