Algérie: « Cinephilia Society »… une fenêtre virtuelle pour les amoureux du 7ème art


Djelfa — Des jeunes de la wilaya de Djelfa ont vu dans le confinement décrété pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, une opportunité pour innover et améliorer leur quotidien, à travers la création d’un groupe sur facebook dédié aux amoureux du 7eme art.

L’idée de créer de la page « Cinephilia Society » (société d’amoureux du cinéma), dont les abonnés se comptent par milliers, « m’est venue durant le confinement sanitaire », a expliqué son créateur Nassim Brahimi, un jeune cinéphile de Djelfa et fondateur d’un ciné-club dans la wilaya, dans un entretien avec l’APS.

« Nous travaillons pour que nos abonnés, qu’ils soient fans de cinéma ou justes des internautes interessés par l’art et la culture, vivent une belle aventure virtuelle », a poursuivi Nassim Brahimi.

« Cinephilia Society » a réussi à élargir sa notoriété en un court laps de temps, car les abonnés trouvent en cette page un endroit idoine pour parler de cinéma, de films et de séries télévisées, mais aussi des comédiens et réalisateurs, dont ils admirent le travail.

Lire aussi: Réouverture des établissements culturels : la décision relève du gouvernement

La promotion de notre page se fait grâce aux moyens classiques exploités généralement sur les réseaux sociaux, comme le partage de vidéos et la publicité, a expliqué le jeune Nassim, ajoutant : « Nous sommes un groupe de fans de cinéma et nos abonnés nous assurent tout le soutien nécessaire pour aller de l’avant ».

L’intérêt du public pour notre page est notre plus grande satisfaction et l’encouragement qui nous pousse à évoluer et réussir, s’est félicité Nassim Brahimi, poursuivant vouloir apporter  » à l’avenir un important développement pour ce groupe, de sorte qu’il dépasse les frontières des réseaux sociaux ».

« Nous souhaitons également créer un contenu propre au groupe, comme des courts métrages », a-t-il fait savoir.

Entretiens avec des invités de marque

En dépit de son récent lancement sur le réseau social, le groupe « Cinephilia Society » a vu le passage d’invités de marque et de renommée internationale du monde du cinéma et de la télévision.Le premier entretien réalisé par cette page a été avec le l’astrophysicien Nidhal Gusseoum, pour un débat autour du film « 2001: A Space Odyssey  » (2001 : l’Odyssée de l’espace) de Stanley Kubrick, un des cinéastes majeurs du 20e siècle.

Le 2eme invité de marque du groupe fut le photographe américain David Molina, dont la langue anglaise n’a pas été une entrave pour les jeunes qui se sont entretenus avec lui avec brio sur divers sujets liés à cet art.

D’autre invités et non des moindres seront prochainement accueillis par la page, à savoir le comédien émirati Mansour El Fili et le comédien syrien Djamel Slimane.

A noter que la ministre de la Culture, Malika Bendouda, avait particulièrement loué la création de la page « Cinephilia Society », à travers un post sur son compte Twitter, dans lequel elle avait écrit : « Une culture cinématographique et une initiative exceptionnelle, je vous salue les jeunes, BRAVO ».



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire