Cameroun: Bafoussam – Kouekong fonctionnel depuis avril


Une centaine de malades y sont pris en charge pendant que celui du stade Toket sera bientôt ouvert.

Assurer la prise en charge des patients normalement, en suivant au moins deux fois par jour leurs paramètres, veiller à leur nutrition et s’assurer de la désinfection quotidienne des lieux. Voilà quelques-unes des missions des Dr Dahlia Tounouga Danga et Christian Matip, responsables nouvellement promus aux centres spéciaux de prise en charge contre le Covid-19 dans la région de l’Ouest, respectivement de Kouekong (pour les cas asymptomatiques) et Tocket (pour les cas symptomatiques). Le Dr Daouda Chinmoun, délégué régional de la Santé de l’Ouest leur a fait ces recommandations vendredi dernier, en les installant dans leurs fonctions. Ces médecins qui sont rompus à la tâche ont promis de tout mettre en œuvre pour accomplir leur mission afin de stopper l’avancée de la pandémie dans la région de l’Ouest.

Mieux, disent-ils, ces centres spéciaux constituent une forte impulsion dans la lutte contre le Covid-19 et permettront aux formations hospitalières, notamment l’hôpital régional de Bafoussam, de s’occuper des autres pathologies. Le centre spécial de Kouekong est fonctionnel depuis avril dernier. Il a déjà reçu une centaine de patients positifs, mais asymptomatiques (qui ne développent pas la maladie). Actuellement, 10 cas actifs y sont suivis. Ce centre spécial est installé dans quatre bâtiments R+2 des logements sociaux de Kouekong avec une capacité de 208 lits, soit un lit par chambre. « Lorsqu’un patient est asymptomatique, on le confine à Kouekong pendant 14 jours. Après, on fait le test. Si c’est négatif, il rentre chez lui », confie le Dr Daouda Chinmoun.

Le centre spécial de prise en charge de Tocket, lui, n’est pas encore totalement opérationnel. Toutefois, des mesures sont en train d’être prises pour l’équiper et assurer son fonctionnement immédiat. Ce centre va recevoir les patients positifs symptomatiques (qui développent la maladie) et ainsi décongestionner l’hôpital régional de Bafoussam qui demeure pour l’instant le centre de prise en charge des cas symptomatiques. Cette formation hospitalière pourra alors se consacrer exclusivement aux autres maladies comme par le passé. « Tocket sera comme un hôpital de campagne », précise le Dr Daouda Chinmoun. Au 14 juin 2020, la région de l’Ouest présente 421 cas positifs de Covid-19 pour 168 guéris et 36 décès. Les tests de dépistage rapide ont démarré lundi dernier et vont s’étendre dans tous les 20 districts de santé de la région dans les prochains jours.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire