Afrique: Pétrole – Un important sommet africain reporté pour 2021


Initialement prévu en février dernier à Brazzaville, le tout premier sommet des gouvernements des pays membres de l’Organisation africaine des producteurs pétroliers (APPO) se tiendra finalement l’année prochaine, en raison de la crise sanitaire qui frappe de plein fouet le continent.

La décision a été prise lors de la 38è session du Conseil des ministres des pays membres de l’APPO tenue le 15 juin. Pour cause : le coronavirus continue d’imposer son diktat dans tous les secteurs, sans épargner les grands événements portant sur l’avenir.

Le thème retenu pour cette première édition était : « énergie, facteur de développement durable et d’intégration en Afrique ».

Outre le report de ce sommet, les participants ont approuvé de nombreuses recommandations « décisives » pour les membres de l’APPO. Il s’agit notamment de « la recommandation de déplacer le siège temporaire de l’Organisation d’Abuja, au Nigeria vers le siège permanent à Brazzaville, en République du Congo », peut-on lire dans un communiqué de presse rendu public le 16 juin par le secrétaire général de l’APPO, le docteur Omar Farouk Ibrahim.

Cette organisation a également condamné la vente illicite de pétrole en Libye et appelé la communauté internationale à appliquer la Résolution 2146 du Conseil de sécurité des Nations unies interdisant les exportations illicites de pétrole brut dans ce pays ravagé par la guerre entre factions rivales depuis la chute en 2011 de Mouammar Khadafi.

Créé sur les cendres de l’Ex-association des producteurs de pétrole africains en 2017, l’Organisation africaine des producteurs pétroliers a trois missions principales à savoir : faciliter le transfert d’informations entre ses pays membres, renforcer la collaboration entre les différentes compagnies pétrolières et maintenir une stabilité des prix.

Composée à ce jour de 18 pays, elle compte parmi ses pionniers l’Algérie, le Gabon, la Libye et le Nigeria. En effet, l’idée d’une association des producteurs pétroliers africains émerge lors de rencontres informelles entre ces quatre nations dans les années 1980.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire