Algérie: Arrêt définitif de la diffusion analogique en Algérie, place à la TNT


Alger — La diffusion analogique a été mise définitivement hors service mercredi en Algérie et remplacée par la diffusion numérique, comme fixée par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

La cérémonie de mise hors service de la diffusion analogique et son remplacement par la diffusion numérique a eu lieu depuis Annaba. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la décision de l’UIT qui a fixé la date du 17 juin 2015 pour la mise hors service de la diffusion analogique dans la bande VHF (174- 230MHz) et la date du 17 juin 2020 pour la diffusion numérique dans la bande UHF (470- 862 MHz) pour l’Afrique et le Moyen-Orient, dont l’Algérie, a-t-on indiqué auprès de l’opérateur public Télédiffusion d’Algérie (TDA).

L’option de migration vers la TNT est motivée par la « meilleure » qualité d’image que celle de l’analogique et par l’échéance fixée par l’UIT pour l’arrêt de la diffusion en mode analogique.

La diffusion en mode analogique fonctionne par une diffusion sur le réseau hertzien UHF et VHF. La qualité de l’image, dans ce mode de diffusion, est tributaire de l’intensité du signal. Cela signifie que des perturbations de tous types peuvent dégrader la qualité de l’image. Le numérique implique la compression et la numérisation des programmes afin de renforcer le signal en vue de le protéger des différentes sources parasites.

« Le passage à la TNT implique nécessairement une adaptation des équipements de réception TV chez les foyers des téléspectateurs algériens.

Lire aussi: Belhimer souligne « l’urgence » de réguler les chaînes de télévision privées

En Algérie, certains foyers sont déjà équipés de nouveaux modèles de téléviseurs intégrant des décodeurs TNT. Pour ceux qui ne le sont pas, il leur faudra acquérir des récepteurs numériques TNT externes, dotés de la norme DVB-T ou DVB-T2″, explique-t-on auprès de TDA, ajoutant que dans ce cas, le téléspectateur branche l’antenne-hertzienne externe (râteau) du toit, ou l’antenne domestique (dans les bandes UHF), à son téléviseur.

Ce qui ouvre à la télévision hertzienne les mêmes perspectives de services interactifs, lorsqu’elle est jumelée à un réseau de télécommunication (TV hybride), que celles qui sont actuellement présentes sur le satellite.

La décision de l’Algérie d’adopter la diffusion en mode numérique est motivée par ses avantages dont une meilleure qualité vidéo et audio, une meilleure réception, plus résistante aux interférences (parasites), un transport d’un volume accru de données.

D’autres avantages ont motivé la décision d’opter pour cette norme tels que les services à valeur ajoutée comme la haute définition (HD), la diffusion de données (Ex : météo, info-trafic, ) et d’autres services publics, la diffusion d’un bouquet de plusieurs chaines par fréquence contre une seule chaine (canal) par fréquence en mode Analogique.

Selon TDA, la diffusion de la TNT couvre 77,16% de la population algérienne avec un total de 156 stations de diffusion numérique.

« Ceci permettra le déploiement de la Radio numérique terrestre (RNT) et, donc, de prendre en charge les futures chaînes radios autorisées », avait-il ajouté, précisant que cette technologie a pour avantage « la diffusion d’un très grand nombre de chaînes (9 à 18 radios par fréquence) avec une meilleure qualité d’écoute et des services à valeur ajoutée ».



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire