Cameroun: Axe Nkolessong-Nding – Le chantier reprend en juillet


Les travaux de construction du lot 2 de la nationale N°1 en arrêt depuis le 19 mars 2020 reprennent en juillet prochain. Il s’agit précisément du tronçon Nkolessong-Nding, long de 89 km. C’est la principale résolution d’une réunion tenue le mardi 16 juin 2020 dans les services de la délégation régionale des travaux publics du Centre.

Cet axe dont les travaux évoluent de rebondissement en rebondissement depuis le lancement, il y a plusieurs années, fait partie de la route Obala-Nanga-Eboko-Bouam.

La concertation de mardi dernier, présidée par Jean Mbengue Mekoame, délégué régional des Travaux publics pour le Centre, a eu lieu en présence de plusieurs entreprises impliquées dans la réalisation de ce chantier, notamment BEC la Routière, le Labogenie qui assure la mission de contrôle et de l’entreprise China International Water& Electric Corp (WEC), chargée de la construction.

Dès le 1er juillet donc, le chantier va reprendre par le réglage de la couche de fondation et enchaîner avec la couche de base sur les 11 km restant partant du PK 78+00 au PK 89.

Mais à l’arrêt des travaux en mars dernier, le chantier était réalisé, selon les estimations, à 78,63% pour une consommation des délais de 94.02%. Le taux de payement quant à lui est de l’ordre de 73,04%. Au 17 avril 2020, c’est une enveloppe de 1,734 milliard de F qui a été versée à l’entreprise CWE, au titre des payements des décomptes en instance.

Le montant restant étant chiffré à 340 millions de F. Le linéaire restant pour l’achèvement des travaux va du PK 78+00 au PK 89, soit 11 km à réaliser avant la livraison de ce lot. Mais pour relancer le chantier, il est nécessaire, selon les responsables de l’entreprise chinoise, de lever certaines contraintes.

Au rang de celles-ci, le retour du personnel d’encadrement bloqué en Chine pour cause de Covid-19, le manque de pièces de rechange du matériel roulant et l’absence du bitume. Tous ces intrants ont été commandés, mais ils seraient bloqués, au Kenya pour ce qui est des pièces de rechange, en raison de la fermeture des frontières.

Cependant, CWE souhaite qu’il soit procédé à la réception provisoire partielle des 78 km déjà bitumés, avant la reprise des travaux. Mais le délégué régional a posé comme condition la finalisation des travaux de signalisation horizontale et verticale.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire