Afrique: Challenge des 1000 entrepreneurs africains – Dix-sept Congolais lauréats


L’ambassadeur de France en République du Congo, le secrétariat général du sommet Afrique-France, Digital Africa et les membres du jury du challenge des 1000 entrepreneurs africains, viennent de dévoiler la liste des 1000 lauréats de cette édition, parmi lesquels figurent 17 Congolais.

Il s’agit de Rufi Lepembe Ovoula avec le projet « Lisungi Pharma », Yves Blandes Ganfore « Schoo’apps », Yvon Baka « Healthy Environment », Ange Jesica Loumeto Ndounzi « Biotropic Santé », Merveil Mavoungou « Aquagritech », Franck Makoye « Day Entreprise », Gercie Cedras Mave Ngwango « Mngc Service», Sabrina Jennefer Mbobi « Andra Assistance Dépannage Remorquage Automobile », Clenne Mouangou « Cm Agrobusiness », Exaucée Mouagebe Ghallu « Agrozoe », Loud Obami Mbombey « Tinda », Dexter Omeno Epali « O-Rol Oil », Julvain Oliva Grete Yagnema Mbanda « Dynamique Consulting », Prince Evereth Youlou Madieki « Niochi » ; Ley Zoussi « Complete Fermen » et Séraphine Ekao « Aficadvice Et Mede Africashop ».

Ces gagnants bénéficieront d’un programme d’accompagnement leur permettant d’avoir accès à des financements, de la formation, des mises en réseaux, de la visibilité pour leurs projets. Ce programme s’appuie sur un tissu de partenaires français et africains, à travers notamment de mentorat, de mise en relation, des bourses, des financements publics et privés.

Aussi, ils accèderont automatiquement au Digital Africa campus ; au programme des cycles de master class gratuites axées dans un premier temps sur la résilience entrepreneuriale en temps de crise, des sessions hebdomadaires d’expérience (meet up) par secteur d’activité.

Initié par le président français en 2017, à Ouagadougou, sur le thème « Les villes et les territoires durables », ce concours vise à promouvoir l’entrepreneuriat en milieu des jeunes en Afrique.

Les 1000 entrepreneurs, à parité parfaite entre les hommes et les femmes, proviennent de 53 pays africains et sont actifs dans les secteurs de l’eau, l’assainissement, du traitement des déchets, de l’énergie, de l’éducation, du numérique, de l’agriculture, de la mobilité. Ils étaient invités à prendre part au sommet Afrique-France, initialement prévu du 4 au 6 juin, mais reporté en 2021, en raison de la crise sanitaire que traverse le monde.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire