Aquaculture : Kolda relance ses activités.


 Kolda relance son aquaculture après Sedhiou. Et ce suite à la visite de la Directrice générale de l’Agence Nationale de l’Aquaculture qui s’est rendue, le jeudi 18 juin 2020, dans la région de Kolda. Cette visite entre dans le cadre de la tournée de relance des activités aquacoles.

Occasion saisie  par la Directrice générale de visiter les closeries de production d’alevins de Kolda mais aussi de procéder à l’empoisonnement de la ferme de Saré Diatta en collaboration avec le P2RS, au profit du village.

Cette ferme entièrement clôturée est composée de 4 étangs en liner de 1 000 m2 chacun, d’un local de gardien, d’un magasin de  stockage, du matériel et d’aliments.  Sur le site, du matériel a été remis aux bénéficiaires que sont des alevins, d’aliments, de filets, des anti-aviaires, etc.

Les acteurs ont remercié l’Etat pour la réalisation de cette ferme qui va contribuer à la création d’emplois et au renforcement de la sécurité alimentaire dans la région. Ils ont profité de cette occasion pour solliciter une piste d’accès à la ferme et de l’éclairage.

Interrogé sur les réalisations, le représentant du P2RS a fait savoir que les cages de Saré Tamsir, de Saré Diatta et le renforcement de l’écloserie de l’Agence Nationale de l’Aquaculture ont été financées à hauteur de 85 millions.

La Directrice générale a rappelé les objectifs du gouvernement en matière de développement de l’aquaculture à travers le PSE dont la mise en œuvre est assurée par le Ministre de la Pêche et de l’Economie maritime à travers l’ANA. Elle a par ailleurs demandé aux bénéficiaires de s’approprier le projet pour une durabilité de l’activité et de suivre à la lettre les indications de l’ANA.  En ce sens,  elle s’engage à leur apporter tout l’accompagnement nécessaire pour une bonne maîtrise de l’activité et une bonne productivité de l’aquaculture.

Pour rappel, Dr Tening Sene a commencé sa tournée à Fatick, Missirah, Ziguinchor et Sedhiou. Elle se rendra ensuite à Tambacounda, Bakel et à Matam afin d’assoir la relance effective de l’Aquaculture.



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire