Burkina Faso: L’OMS appuie la construction des unités de triage des patients dans la lutte contre le COVID 19


 Remise officielle des unités de triage du Centre Hospitalier Universitaire de Bogodogo (CHU-B) et du Centre médical de Kossodo. La remise de ces ouvrages intervient après ceux de neuf régions sanitaires que sont le Sahel, le Sud-Ouest, la Boucle du Mouhoun et des cascades. Quelques 80 millions F CFA, soit plus de 160.000 USD, ont été déboursés par l’OMS pour la construction des structures de triage dans les structures sanitaires à forte affluence.

A ce jour, les Centres médicaux avec antenne chirurgicale (CMA) de Nouna et Kossodo ; les Centres hospitaliers régionaux (CHR) de Dédougou, Banfora et Gaoua et Dori ; le CHR, ainsi que le CHU de Bogodogo sont fonctionnels.

Au final, 5 des 9 régions sanitaires (Sahel, Sud-Ouest, Boucle du Mouhoun, Cascades et Centre) dans lesquelles des cas de COVID-19 ont été enregistrés bénéficient de ces unités de triage. Elles sont généralement constituées d’un dispositif de lavage de mains muni d’un réservoir d’eau de 1000 litres, d’une guérite pour la prise de température des patients et des visiteurs et d’un hangar d’investigation/triage scindé en box d’attente et d’investigation.

L’objectif visé par la construction de ces centres de triage est d’aider les structures sanitaires à détecter les cas suspects du COVID-19 dès l’entrée, de les isoler des autres patients avant de continuer l’investigation. Ces centres de triage permettront ainsi de limiter la propagation de la pandémie COVID-19 en milieu sanitaire et d’assurer la continuité des services pour les autres patients.

Dr Idrissa TRAORE, Président du Comité Prévention et contrôle des infections au CHU-B, visiblement satisfait, ce 11 juin 2020, date de réception officielle des unités de triage du CHU-B, nous confie : « Le centre de tri constitue pour nous une aide inestimable qui tombe à pic même dans ces temps où on a l’impression que la pandémie recule. Il va nous permettre d’assurer une bonne prise en charge des patients, de rassurer le personnel quand le tri est effectif et correct, de pouvoir mieux orienter les malades là où il faut et de dérouler le plan d’action élaboré par l’hôpital dans le cadre de la riposte au Covid-19. ».

« Toutefois, certains défis restent à relever pour une meilleure fonctionnalité des unités de triage », nous précise-t-il. « Ces défis sont liés aux ressources humaines et à certains équipements tels que les thermo-flashes et les tables d’examen ».

Dr Anderson LATT, gestionnaire de l’incident covid-19 pour l’OMS, se réjouit de la mise en place de ces centres qui vont faciliter le dépistage et la prévention du Covid-19. Il invite les populations et les clients de ces structures sanitaires à se soumettre aux opérations de tri de patients pour le bien-être de tous.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire