Cameroun: Amélioration de l’accès à l’électricité – La Sonatrel présente ses projets


Construction de lignes de transport et installation de transformateurs sont entre autres travaux de l’entreprise soumis le lundi 22 juin, au conseil d’administration.

La société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel) a tenu lundi 22 juin son Conseil d’administration (CA) en sa 12e session. Ces assises présidées par le président du Conseil, Gaston Eloundou Essomba par ailleurs, ministre de l’Eau et de l’Energie portaient sur la présentation et l’état de mise en œuvre des résolutions du dernier CA, l’exposé du rapport sur les comptes 2019 ainsi que les activités de la société et la catégorisation des entreprises publiques et ses implications, entre autres. L’on note que les comptes de la Sonatrel sont évalués à 78,2 milliards de F au 31 décembre 2019.

Le directeur général, Victor Mbemi Nyaknga a souligné l’importance de ce conseil, d’autant plus que c’est la première année d’activité effective de la Sonatrel sur le réseau de transport. Les membres du conseil ont donc apprécie les efforts fournis par l’entreprise pour satisfaire les populations en matière de transport d’énergie électrique. « Le bilan énergétique montre qu’il est conforme à ce que nous avons prévu dans le budget de 2019. Et cela veut dire que la Sonatrel est une entreprise fiable et qui peut aller de l’avant dans l’avenir, sans même peut-être plus nécessiter les subventions de l’Etat au cas où ses factures sont effectivement payées», se réjouit le DG. Les défis l’interpellant sont nombreux car l’état du réseau nécessite le remplacement et l’installation des équipements notamment des lignes de transports, postes de transformation et transformateurs de puissance. A ce jour, six transformateurs ont été commandés dont trois déjà installés et mis en service à Limbé et à Yaoundé. Trois autres sont attendus dans les prochaines semaines et seront installés à Douala pour y renforcer le réseau. L’on note que ce projet fait parti du projet de remise à niveau des réseaux de transport et de reforme du secteur, financé par la Bad à hauteur de 191 milliards de F pour la construction des lignes de transport à l’horizon 2022.

Il est aussi question d’intégration des nouvelles sources de production telles que les barrages de Memve’ele et Nachtigal. D’autres nombreux projets sont en cours, parmi lesquels l’interconnexion Cameroun-Tchad financé par le Banque africaine de développement, le déplacement de la ligne de Memve’ele au poste de Mbalmayo, entre autres.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire