Affaire « 77 véhicules de la mairie de Ouagadougou » : Il y a eu abus de confiance et usage de faux, se défendent les conseillers de l’opposition


Les conseillers de l’opposition ont dénoncé une fois de plus ce jeudi 25 juin 2020 la gestion des affaires de la mairie de Ouagadougou par son premier responsable, Armand Béouindé. L’affaire des 77 véhicules acquis était au centre des discussions avec les hommes de médias.

Pour les conseillers de l’opposition, dans l’affaire des 77 véhicules, il y a eu abus de confiance et usage de faux car le maire Armand Béouindé n’ a pas porté les amendements de la session avant la conclusion du contrat.

Pour éviter la dénonciation de l’ affaire lors de la session qui s’est tenue le 22 juin 2020, les conseillers de l’opposition se sont vu refuser l’accès à la salle de délibération par les forces de l’ordre, ont expliqué les conférenciers du jour.

Cette situation a contraint les conseillers de l’opposition à boycotter la session qui n’avait pour but que de faire passer la pilule des 77 véhicules. L’opposition note par ailleurs que la session s’est tenue, malgré un manque de quorum nécessaire pour valider les points à l’ordre du jour.

Les conseillers de l’opposition annoncent avoir saisi un huissier de justice pour faire le constat afin de pouvoir saisir la justice.

Concernant toujours l’affaire des 77 véhicules dont la justice s’est saisie du dossier, les conseillers de l’opposition affirment qu’ils se constitueront plaignants dans les jours à venir.

Au regard de tous ces manquements, l’opposition municipale exige la démission du maire Armand Béouindé.

Nous y reviendrons

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire