Afro-Club, le hit des platines avec Lavaud, Afrik’an Legend et Fally Ipupa – RFI Musique


La chanteuse mauritienne Lavaud.

© Furst Agency

L’Afro-Club présente la scène africaine de demain avec cette semaine dans le hit des platines Otile Brown & Meddy, Lavaud, M.I.G, Afrik’an Legend, Tayc, Fally Ipupa, Kayawoto, et enfin Nathan Bamsey.

Le Kenyan Otile Brown invite le Rwandais Meddy sur Dusuma
Après le carton phénoménal de Can’t Get Enough en duo avec le chanteur rwandais Benjamin Mugisha, alias The Ben, Otile Brown de son vrai nom Jacob Obunga récidive avec Meddy. La nouvelle collaboration kenyo-rwandaise donne la chanson zouk Dusuma (qui signifie « Doucement »). Ce titre est annoncé sur les albums respectifs de Otile Brown et Meddy, chacun étant en studio de son côté depuis le début de la crise liée au coronavirus. Le dernier succès de Meddy date déjà de décembre 2019, Closer avec Uncle Austin et le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018 Yvan Buravan. Otile Brown prépare l’album Just In Love qui devrait voir la participation des grosses stars de l’Afrique de l’Est telles que Mejja, Khaligraph Jones, Juma Jux de Tanzanie et la chanteuse burundaise Kidum.

L’aigle du Congo Fally Ipupa annonce son prochain album avec Allô Téléphone
Fally Ipupa vient de mettre en ligne son dernier bébé Allo Téléphone qui figurera dans son prochain album studio Tokoss 2 faisant suite à l’album Contrôle, mais aussi et surtout à l’illustre album Tokoss qui fut un de ses plus grands disques urbains en 2017. Plus de 8 minutes de ndombolo avec de la rumba congolaise en guise d’entrée en matière. Un morceau très dansant invitant les mélomanes à se déhancher sur la piste de danse. Fally Ipupa est le champion du teasing et il le prouve encore une fois. Après le succès de son premier concert à l’AccorHotels Arena de Paris, le chanteur ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le confinement aura été propice à la création pour celui que l’on surnomme Dikap La Merveille.

La Mauricienne Lavaud nous enchante avec In This Room
Il y a quelque temps dans l’Afro-Club nous vous faisions découvrir Lavaud sur le remix officiel de Rora, la chanson du Nigérian Reekado Banks. La jeune chanteuse de 25 ans basée à Londres et originaire de l’île Maurice vient de mettre en ligne son single r’n’b In This Room en toute simplicité. Dans cette chanson mélancolique, Lavaud parle d’une relation à distance durant le confinement, mais aussi et surtout du fait de ne pas pouvoir être aux côtés des personnes qui sont chères dans nos vies au quotidien. « Mon père est ma plus grande influence et inspiration. C’est un labyrinthe, un musicien et un enseignant. J’ai été exposé à tellement de musiques avec lui. J’ai grandi en écoutant le sega, une musique traditionnelle mauricienne, la soul, le jazz, le r’n’b, le reggae et le gospel » a-t-elle déclaré dans le communiqué de presse. In This Room est un titre à contre-courant des tendances actuelles qui ne vous laissera pas indifférent.

Les Namibiens du groupe M.I.G. de retour avec Keep My Soul
L’acronyme M.I.G. qui signifie « Mighty III Game » est un groupe originaire de la ville de Rundu, à l’extrême nord de la Namibie. Les 5 garçons Callous, Rockid, Slim D, Jimmy P-Star et Chuwee The Drummer se sont rencontrés au lycée et ne se sont plus jamais quittés. Ils ont, à leur actif, les titres Friday et Tjaka Waya issus de leur premier projet Unkurungu (que l’on peut traduire par le mot Art) plébiscité sur la scène nationale. Actuellement signé chez Foreign Game, Keep My Soul est sorti le 12 juin dans sa version audio pour annoncer le nouvel EP de M.I.G. Nkeralina qui devrait paraître en cette fin d’année et succéder à Unkurungu. Le clip, entièrement tourné en noir et blanc, est une succession d’images et de plans des 5 rappeurs en studio lors de l’enregistrement du morceau.

C’est comment le nouveau clip du groupe gabonais Afrik’an Legend ?
Le groupe Afrik’an Legend, originaire du sud du Gabon, vient de signer un hit afropop inspiré de la musique traditionnelle avec le titre C’est comment. Vu l’intérêt du public suscité par la version audio sortie en février dernier, cela va sans dire que le clip était très attendu. Réalisée par le talentueux Vince Boussamba, la vidéo met en avant une fois de plus les cultures locales avec notamment un focus sur la tradition de l’ethnie Punu et son style musical si particulier, l’ikoku. Le duo Afrik’an Legend, composé de Tsakyd’y (lead vocal) et Kassme, c’est aussi Holiday partagé avec le chanteur Sir Sossa, Lo Gout avec Dr Feeling et aussi l’excellent Je t’aime avec Issa en production indépendante sur le label BongsRecord.

Tayc parle encore d’amour dans N’y pense plus et ce n’est pas de sa faute
Tayc vient de vivre deux belles années de succès non-stop. Le Camerounais, né à Marseille, a d’abord surpris le public avec son penchant pour le r’n’b des années 90, puis la sauce a pris à l’échelle internationale. Depuis le succès de la chanson Le Verre de trop parue dans l’EP Alchemy en 2017, il a enchaîné les mixtapes avant d’intégrer le label H24 Music de Barack Adama (Sexion d’Assaut) en 2018. C’est au sein de cette structure qu’il a sorti son projet Nyxia l’année d’après, avant de signer au sein du label Play Two (Maître Gims). Dans la foulée, il a rempli la salle de concert Le Trianon à Paris avant d’entamer une tournée dans toute la France qui est passée par l’Olympia en février 2020 mais aussi sur le continent africain. Tayc a conscience que ses textes ne tournent qu’autour de l’amour, son sujet de prédilection, et c’est ce que lui reprochent ses détracteurs. Mais pour N’y pense plus, l’artiste s’en explique dès les premières paroles avec le génie qu’on lui connaît. Voyez par vous-mêmes.

Kayawoto, relève du hip hop burkinabé, assure avec Rakanra Biiga
La nouvelle scène urbaine du Burkina Faso a une étoile, celle de Kayawoto. Celui qui est né à Pouytenga descend d’une longue lignée de griots dont la tradition orale n’est plus à démontrer. C’est riche de cet héritage ancestral qu’il se présente au public et dévoile Rakanra Biiga, une chanson produite dans un style trap et dans laquelle il interprète le rôle d’un fils à papa qui ne manque pas d’argent et dont le quotidien se résume à vivre de plaisirs fugaces. Le tout bien réalisé par San Remy. Kayawoto manie les mots avec habileté et ça fait mouche. L’an dernier, il a marqué les esprits avec les titres Tabi Yonsé et Wagdre.

Le jeune Congolais Nathan Bamsey progresse avec Zonga
Il y a un an, on découvrait le débutant prometteur Nathan Bamsey dans l’Afro-Club avec son premier single Je Crush. Le voilà de retour après le bon accueil de son deuxième morceau Kaka Yo paru en novembre dernier. Nathan rencontre un succès d’estime auprès des jeunes. Cette fois, c’est avec Zonga chanté en lingala et en français, sur une mélodie afro-dancehall, que l’artiste espère conquérir un public plus large. Toujours basé à Pointe-Noire, Nathan Bamsey évolue au sein de la structure indépendante Padiex Productions. La vidéo de Zonga qui mérite d’être regardée montre les beautés de la région de Pointe-Noire entre paysages de verdure et plages de sable fin.

Tous les titres de cette sélection sont à écouter dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer et à regarder sur YouTube avec RFI Musique.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire