Assemblée nationale : pour le député Nsingi Pululu, c’est la personne de Minaku qui fâche et non les trois propositions dont il est co-initiateur


Le député Nsingi Pululu a été victime de la brutalité des manifestants, ce mardi 23 juin, au Palais du peuple. Il appelle la population au calme et invite ceux qui ternissent l’image des députés de cesser.

Cet élu de la Funa à Kinshasa pense que ces propositions de loi ne sont pas mauvaises, c’est plutôt la personne de Aubin Minaku co-initiateur, sa position et son rôle au FCC qui dérangent. Toutefois, il suggère à son collègue Minaku, co-auteur desdites propositions de les retirer car pour lui, il n’y a pas d’urgence.

« La position et le rôle qu’occupe Aubin Minaku au sein du FCC est le vrai problème. Ces propositions ne sont pas à mon humble avis mauvaises. Mais, c’est comme quelqu’un qui a faim et qu’un devin lui donne un paquet de biscuits, même s’il n’a pas envoûté ça, il va toujours hésité. Ce n’est que ça le problème. A mon humble avis, il peut retirer ses propositions de loi et on pense à autre chose. Ce n’est pas aussi une priorité », pense le député Nsingi Pululu.

Mardi et mercredi, des centaines de manifestants ont pris d’assaut le Palais du peuple et ses alentours. Ils se disent sidérer par les propositions de lois organiques introduites par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata portant sur les réformes judiciaires en RDC.

Berith Yakitenge



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire