Attaque de Kafolo (Côte d’Ivoire) : Le cerveau et le commando aux arrêts


Par un communiqué ce 25 juin 2020, le Chef d’Etat-major Général des Armées de Côte d’Ivoire annonce que le coordonnateur de l’attaque de Kafolo a été arrêté. Il s’agirait, selon le Général de Corps d’Armée Lassina Doumbia, d’un burkinabè du nom de Sidibé Ali dit « SOFIANE ».

L’on se rappelle, la Côte d’Ivoire a subi une attaque terroriste le 11 juin 2020 à Kafolo, dans la partie Nord du territoire. 13 personnes avaient été tuées. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les Forces armées ivoiriennes n’ont pas chômé au lendemain de ce douloureux événement. Une opération dénommée « Rétorsion » a été enclenchée, combinant ratissages, recherche de l’ennemi et investigations.

Résultat, une trentaine de personnes arrêtées, dont notamment des combattants, agents de renseignement et des logisticiens, selon le communiqué du chef d’Etat-major de l’armée ivoirienne. « Il y’a lieu de préciser que parmi les combattants arrêtés figure le coordonnateur de l’attaque de KAFOLO. Il s’agit du nommé Sidibé ALI dit « SOFIANE », de nationalité burkinabé, interpellé après une

traque minutieuse », lit-on dans le communiqué.

Aussi, des armes, des motos, des téléphones et des vivres ont été saisis. « Les opérations et les enquêtes se poursuivent en vue d’identifier tous ceux qui ont participé à cet acte terroriste ou ont aidé à l’organiser de quelque manière que ce soit », a poursuivi le Général Lassina Doumbia.

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire