Burkina : La grève de 96 heures du syndicat des travailleurs des collectivités territoriales annulée


Le mot d’ordre de grève prévu du 28 juin au 1er juillet 2020 a été annulé afin de se repositionner dans l’unité d’actions, a annoncé le secrétaire général du Syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina Faso (SYNATRA-CTB), Claude Romba, dans un communiqué dont nous avons obtenu une copie. Un nouveau préavis de grève de 48 heures allant du 8 au 9 juillet 2020 a été introduit pour manifester contre l’application de la mesure d’extension de l’IUTS sur les primes et indemnités des travailleurs du Burkina Faso.

Déclaration

Camarades, seule la lutte libère

Ce jeudi 25 juin 2020, la misère du fonctionnaire territorial faisait la UNE du journal l’Observateur Paalga. Parlant des retraités des collectivités territoriales, le journal a pu montrer que « Certains avaient moins de 13000 F le mois ». Des Burkinabè qui ont servis leurs pays se retrouvent ainsi clochardisés du fait de l’absence d’une politique de retraite appropriée.

Pour nous donc le relèvement annoncé des pensions des collectivités territoriales n’est qu’une petite victoire d’étape vers la restauration de la dignité du fonctionnaire territoriale qui subit tant d’injustices. Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt, nous devons redoubler dans la mobilisation pour amener l’autorité à traiter dans les meilleurs délais les autres points majeurs de nos revendications :

- l’ouverture des concours professionnels à tous les corps de métier de la fonction publique territoriale,

- l’organisation d’examens professionnels de reclassement d’agent et des représentants des agents des collectivités à la direction de la fonction publique territoriale.

- suppression de la mesure d’extension de l’IUTS sur les primes et indemnités.

Camarades, dans le contexte national actuel marqué par une mobilisation générale de tous les travailleurs du Burkina Faso contre l’application de la mesure de l’IUTS, les travailleurs de la commune de Ouagadougou ne sauraient se soustraire à cette lutte collective. De toute façon, la solidarité entre travailleurs demeure la voie royale pour annihiler cette volonté affichée du gouvernement de faire baisser le pouvoir d’achat des travailleurs.

C’est pourquoi le SYNATRA-CTB OUAGA décide d’annuler son mot d’ordre de grève prévu du 28 juin 2020 au 1er juillet 2020 afin de se repositionner dans l’unité d’actions. Le Bureau vous informe qu’il a introduit un nouveau préavis de grève de 48 heures allant du mercredi 8 juillet 2020 au jeudi 9 juillet 2020. Par ailleurs le bureau invite tous les militants à participer massivement à la grève générale des 8 et 9 juillet 2020 contre l’application de la mesure d’extension de l’IUTS sur les primes et indemnités des travailleurs du Burkina. L’union fait la force.

Na lara an sara !!

Claude ROMBA

Secrétaire Général





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire